(Photo : Ève Ménard)
Les oeuvres de Meryl McMaster sont exposées à Val-David jusqu'au 7 janvier.
|

Val-David expose Meryl McMaster

Par Ève Ménard

Jusqu’au 7 janvier, le Centre d’exposition de Val-David accueille une vingtaine d’œuvres d’une artiste de renom : Meryl McMaster. L’exposition Aussi immense que le ciel inclue des autoportraits, de la photographie, de la vidéo et de la sculpture.

Meryl McMaster se met en scène, dans ses photographies. Elle confectionne aussi ses costumes.

Manon Regimbald, directrice générale du Centre d’exposition, est extrêmement fière de présenter aux Laurentiens l’œuvre de cette artiste que les grands musées canadiens et américains s’arrachent. « C’est un immense cadeau », dit-elle. À seulement 35 ans, Meryl McMaster représentera d’ailleurs le Canada dans la grande exposition New Worlds : Women to Watch 2024 au Musée national des femmes artistes, à Washington.

Entre le passé et l’avenir

Dans plusieurs des tableaux exposés à Val-David, Meryl McMaster se met elle-même en scène, dans ses photographies. Elle confectionne également les costumes qu’elle porte. D’une œuvre à l’autre, l’artiste nourrit un dialogue entre ses origines crie des Plaines, britannique et hollandaise.

Ses identités se rencontrent et coexistent à travers son art. Celui-ci interroge aussi notre rapport au territoire et navigue entre le passé, le présent et l’avenir. « Entre deux mondes, la jeune artiste costumée trace une voie stratégique pour comprendre les conflits de la dualité de son héritage mixte et explorer ces contradictions afin d’être mieux préparés à affronter l’avenir », écrit Manon Regimbald. Comme celle-ci l’explique, Meryl McMaster célèbre la mémoire de ses ancêtres et explore le passé, tout en restant tournée vers l’avenir.

Depuis que le travail de Meryl McMaster occupe les murs du Centre d’exposition de Val-David, le public est au rendez-vous et reconnaît l’immense talent de l’artiste, constate la directrice du Centre. Il s’agit d’une artiste à découvrir, et dont la carrière est déjà prodigieuse.

Une vingtaine d’oeuvres de Meryl McMaster sont exposées à Val-David.


Jusqu’au 7 janvier : L’exposition Jeux de l’instant

L’exposition d’Hélène Brunet Neumann et de Caroline Gagnon explore la nature et la forêt, au gré des saisons.

En plus des œuvres de Meryl McMaster, le Centre expose le travail de deux artistes locales, Hélène Brunet Neumann et Caroline Gagnon. Leur exposition Jeux de l’instant : fragments expérientiels explore la nature et sa transformation, au gré des saisons. Les artistes ont collecté toutes sortes d’empreintes des forêts, au cours de leurs promenades. Des photos et des vidéos sont également exposées. « En duo, Brunet Neumann et Gagnon exposent des rituels du quotidien, des promenades journalières et bienfaisantes en forêt en quête de l’invisible; elles retracent l’empreinte infinitésimale du cycle des saisons, fragments passagers d’éternité, moules fragiles du moment », écrit Manon Regimbald au sujet de cette exposition.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *