L’épouse de Benny Goodz. Année inconnue. Crédit : Histoire et Archives Laurentides
|

Portrait sophien : La famille Goodz

Par Rédaction

Le Juif russe Moses Goodz s’installe à Sainte-Sophie vers 1925. Au début des années 1930, son épouse Sarah et lui commencent à élever des poulets. Leur objectif est de produire des oeufs, comme l’incite un rapport de l’Association juive de colonisation.

Avec les années, l’entreprise nommée Poulets Riverview prend de l’expansion. Tous les 10 ou 15 ans, Moses l’agrandit en y ajoutant de nouveaux bâtiments afin d’accroître sa production. Près de 100 ans plus tard, l’entreprise opère toujours à Sainte-Sophie.

Marinades

Dans les années 1940, Benny Goodz, le fils de Moses, a également une ferme typique. Il y élève des poulets, des vaches et des porcs. Puis, un producteur local de marinades lui propose un contrat. Il veut lui acheter des concombres. Benny accepte et se met à cultiver.

Mais le contrat tombe à l’eau. Benny se retrouve avec une grande quantité de concombres, mais pas d’acheteur. Que faire ? Son père lui suggère de faire lui-même les marinades auxquelles les concombres étaient destinés. Benny en a déjà l’expérience : sa famille héberge des touristes et leur sert des marinades faites maison.

Aliments Putters

C’est ainsi que commencent les Aliments Putters, qui produit des marinades cachères. Après quelques années, l’entreprise rencontre un succès certain. Benny décide de diversifier sa production. En 1970, il agrandit et ajoute un deuxième bâtiment. Au début des années 1990, il transmet l’entreprise à son fils Alvin et son petit-fils.

À la fin de 2023, Aliments Putters a acquis l’usine et les équipements du transformateur Aliments Whyte’s à Saint-Louis en Montérégie. Cela fait donc de l’entreprise de Sainte-Sophie le plus important transformateur de cornichons, piments et choucroutes au pays.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *