(Photo : Frédérick Duchesne)
|

La lecture en cadeau

Par Simon Cordeau

Chaque année apparaissent plus de livres et d’auteurs à découvrir que je n’ai le temps d’en lire. Voici quelques ouvrages qui seront sur ma liste de Noël ou parmi les cadeaux que je souhaite offrir.

Maple, de David Goudreault

Nouvelle œuvre écrite par la plume acérée et poétique de David Goudreault, Maple revient dans l’univers de La Bête, sa populaire trilogie. Décrit comme « trashicomique » par son auteur, ce roman policier suit la travailleuse du sexe Maple à sa sortie de prison. Elle tente alors d’élucider une série de meurtres sordides.

Comme dans La Bête, Goudreault utilise son expérience comme travailleur social pour explorer les dessous de la santé mentale, de la toxicomanie et les bas-fonds de la société, toujours avec brutalité, humour et poésie.

Passion Simple, d’Annie Ernaux

L’écrivaine française Annie Ernaux a reçu le prix Nobel de littérature cette année. Son œuvre est d’abord autobiographique. Elle y explore la mémoire, individuelle et collective, et ses liens avec la sociologie.

Son court roman Passion simple, de moins de 100 pages, raconte sa relation passionnelle avec un homme marié. Son quotidien est absorbé par l’attente brûlante et la préparation du prochain rendez-vous.

Ma fin du monde, de Simon Roy et Dans la lumière de notre ignorance, de Marianne Marquis-Gravel

Atteint d’une tumeur incurable au cerveau, Simon Roy a trouvé la force d’écrire un ultime ouvrage sur la mort qui l’attendait. Il y explore les multiples nuances de la peur et tente de se réconcilier avec son impuissance face à l’inévitable. Mais c’est également un livre sur l’espoir et le merveilleux, où il célèbre la lumière du présent.

Marianne Marquis-Gravel, sa conjointe, a aussi écrit un premier ouvrage, Dans la lumière de notre ignorance. Elle y raconte sa relation avec Simon, leur amour fulgurant, dont la force est décuplée par l’urgence du présent. Malgré l’angoisse, l’inconnu et l’éphémère, elle aussi y célèbre d’abord la vie.

Simon Roy a eu recours à l’aide médicale à mourir le 15 octobre dernier.

Génération Canal Famille, de Simon Portelance et Guy A. St-Cyr

Crédit : Zone3 – François Desaulniers

Il aurait été impossible de faire un ouvrage plus exhaustif sur la chaîne jeunesse québécoise qui a habité mon enfance. Tout y est : des entrevues avec ses artisans, des descriptions de chaque émission, des photos d’archives, des anecdotes truculentes, et même les grilles horaires!

Vraiment, c’est le cadeau parfait pour les nostalgiques qui ont grandi avec le Canal Famille, ou pour (re)découvrir ce moment culte de la télévision québécoise et les nombreux acteurs qui y sont passés.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.