| Par France Poirier

Saint-Jérôme: La capitale régionale

Cité des possibilités, la Ville de Saint-Jérôme dispose de tout ce qu’une capitale  peut offrir. C’est pour cela qu’on lui décerne le méritas du développement économique. Saint-Jérôme bouillonne en matière d’économie, mais aussi au niveau de la culture, des sports, de l’éducation et des technologies.

Saint-JérômeUrbaine et branchée, elle dispose en effet de tout ce qu’une grande ville peut offrir. Mais demeure en harmonie avec la nature. Saint-Jérôme est la porte d’entrée des centres de villégiature. Bien positionnée dans la région des Laurentides, elle est située à 30 minutes de Montréal et à une quinzaine de minutes des pentes de ski. On la qualifie de cité des possibilités. Grâce à la gare intermodale, le train de banlieue favorise les déplacements vers Montréal.

Axée sur la famille, Saint-Jérôme est une ville centre avec plus d’une centaine de parcs et d’espaces verts. On y trouve de nombreux services publics (de santé, d’éducation, de sécurité, etc.) et des organismes communautaires qui valorisent l’engagement social.

Capitale nationale de l’électrification des transports 

Aussitôt arrivé en poste, le nouveau conseil adoptait une résolution pour proposer le développement d’une nouvelle zone industrielle dédiée au secteur du transport électrique. Avec les différents paliers de gouvernement et des partenaires stratégiques, on voulait inciter des entreprises à y installer leur usine de fabrication. 

Ainsi, on soulignera aussi cette année le 25e anniversaire de l’orientation « véhicule électrique » prise par la région des Laurentides, avec la fondation du CEVEQ à Saint-Jérôme. Devant ces engagements, la Ville de Saint-Jérôme est maintenant désignée comme étant la capitale nationale de l’électrification des transports.

Saint-JérômeVille de projets

En plus de continuer l’amélioration de son centre-ville, le conseil municipal met de l’avant plusieurs projets qui seront menés à terme ou amorcés d’ici la fin de l’année. Avec des investissements de 45 M$ qui visent notamment le développement et le maintien d’ouvrages d’art, d’infrastructures de surface ou souterraines et de parcs et espaces verts. Ainsi, on complétera le Jardin des arts Phase II et le Centre sportif Claude-Beaulieu.

Ville de culture

Saint-Jérôme possède de nombreux attraits touristiques liés à la culture. On n’a qu’à penser au Théâtre Gilles-Vigneault qui a reçu le prix de diffuseur de l’année, à la Route des Belles-Histoires, au Musée d’art contemporain des Laurentides ainsi qu’aux spectacles en plein air gratuits qui auront lieu durant tout l’été. 

Démographie

La population de Saint-Jérôme a augmenté de 19 % depuis 2001, soit un taux supérieur à la moyenne québécoise de 12 %. La ville comptait 77 828 habitants en 2018 et la population devrait atteindre 85 000 habitants en 2023. L’âge moyen était de 43 ans pour la même année.

Cité de possibilités

La locution « cité régionale », autrefois en usage, fait place à « cité de possibilités », un slogan tourné vers l’avenir, tout en assurant un pont naturel entre le travail accompli aujourd’hui et les visées du 21e siècle.

Saint-Jérôme Le logo de la ville se décline en quatre sous-marques : Le Quartier des arts et du savoir, le Quartier des sports, le Quartier 50+ et le Quartier des industries et des affaires qui la décrivent très bien.

Superficie totale : 92,41 km2

Population : 77 828 (en 2018)

Date de constitution : 2002-01-01 (fusion des villes de Saint-Antoine, Bellefeuille, Lafontaine et Saint-Jérôme)

55 % des résidents sont locataires

34 000 emplois

2 554 entreprises

8 600 étudiants

Source : vsj.ca/portrait

 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août