|

CSTJ : 3 nouveaux profils en Sciences humaines dès l’automne

Par Aurélie Moulun

À partir de l’automne 2023, le Cégep de Saint-Jérôme (CSTJ) offrira un nouveau programme actualisé de Sciences humaines. Composé de trois profils, le programme souhaite offrir davantage d’outils et de flexibilité à la communauté étudiante.

« On est vraiment fier de nos profils ! », lance Édith St-Jean-Trudel, enseignante en psychologie au CSTJ. « On n’a pas juste répondu à la demande du ministère. À Saint-Jérôme, on a vraiment recommencé le programme de Sciences humaines à zéro. »

Trois profils seront donc présentés aux futurs étudiants : le profil général, le profil administration et le profil mathématique.

Mme St-Jean-Trudel croit fermement que le programme répondra également aux attentes des futurs étudiants. « C’est ce qu’ils demandaient depuis plusieurs années. Ils s’intéressent à des enjeux comme la santé mentale, la criminalité et la justice, les changements sociaux, etc. »

Sept cours d’introduction ainsi qu’une quinzaine de cours d’approfondissement seront ajoutés.

Selon elle, même les enseignants ressentaient ce besoin. « On commençait à être tannés. On n’était plus capable d’enseigner les mêmes choses. On avait vraiment envie d’actualiser les cours et les rendre au goût du jour », dit-elle.

Mieux préparer pour l’université

Les universités demandent aux cégeps d’outiller adéquatement les étudiants, notamment en méthodologie. Jusqu’à maintenant en Sciences humaines, l’enseignement de la méthodologie de travail demeurait à la discrétion de l’enseignant.

Dès l’automne prochain, les étudiants devront suivre le cours obligatoire Introduction aux Sciences humaines. « Dès le départ, on veut donner des outils méthodologiques aux étudiants. Ils apprendront à faire de la mise en page, à travailler dans Word et à faire des tables des matières. Ils apprendrons aussi à respecter les normes de présentation de travaux, à faire des recherches à la bibliothèque, sur internet et identifier les sources fiables, etc. », détaille Mme St-Jean-Trudel.

Changer la pédagogie

« Une des critiques que l’on entendait souvent sur le programme, c’est qu’il n’est pas orientant. Environ 50 % des étudiants qui entrent en Sciences humaines ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent faire », explique l’enseignante.

Pour se faire, le cours d’introduction aux Sciences humaines aura le mandat d’orienter les premières années. « C’est notre souhait de faire venir des enseignants et des professionnels de différentes disciplines », souligne Mme St-Jean-Trudel. Elle croit ainsi pouvoir aider à orienter les étudiants en leur faisant découvrir plusieurs domaines en début d’année.

Autrement, le CSTJ offrira tous les cours en tout temps chaque session dans le profil administration. « Les étudiants vont pouvoir dessiner le parcours qui leur convient le mieux », détaille Mme St-Jean-Trudel.

Elle soutient que d’apporter plus de flexibilité aux choix de cours des étudiants faisait partie du mandat du corps enseignant participant à la réorganisation du programme.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.