| Par Charlier Mercier

Une saine alimentation

Toujours pour ralentir le vieillissement

La nourriture compte parmi les plus grands plaisirs de la vie, et le fait de bien manger peut permettre aux ainés de rester en bonne santé plus longtemps.

Comme les besoins nutritifs évoluent en vieillissant, je vous partage quelques conseils afin de vous aider à faire les bons choix alimentaires ainsi que des suggestions sur les suppléments pour garder la forme, physique et mentale.

Les besoins en vitamines et minéraux peuvent changer

Même si vous mangez sainement et un peu de tout, en vieillissant, notre corps n’absorbe plus aussi bien les vitamines et les minéraux, et les quantités dont nous avons besoin ne sont plus les mêmes qu’avant.

Avec l’âge, le corps nécessite plus d’énergie pour fonctionner. Vous devez donc apporter suffisamment de calories quotidiennement.

Si vous sautez des repas, ou s’ils ne sont pas assez consistants, vous risquez des carences en vitamines, minéraux, protéines, etc.

Préservez vos muscles

Mangez 1 à 2 portions de viande, poisson ou œufs par jour. Ce sont des aliments riches en protéines de bonne qualité. Celles-ci vous aideront à conserver votre masse musculaire. Ces apports peuvent être complétés par des produits laitiers (yoghourt, fromage frais, fromage sec, lait) et des légumes secs (lentilles, haricots blancs ou rouges, pois chiches).

En cas de maladie ou de convalescence, après une chirurgie par exemple, pensez à augmenter un peu ces apports en enrichissant votre alimentation avec des protéines en collation par exemple.

Buvez suffisamment

L’eau représente 50 % du poids corporel. Les pertes en eau sont quotidiennes (urine et transpiration). Il est donc indispensable de les compenser en buvant environ 1,5 L d’eau par jour (8 verres), que ce soit l’eau du robinet, du thé, des infusions ou des potages.

L’apport en vitamines et minéraux essentiels

Les ainés devraient prêter une attention toute particulière à ce qui suit :

Vitamine B6 : Pour un bon système immunitaire.

Vitamine B12 : Elle contribue aux fonctions mentales normales, à la formation des globules rouges, à la réduction de la fatigue, et au fonctionnement normal du système immunitaire.

Vitamine D : Nous sommes capables de produire de la vitamine D à partir des rayons du soleil, mais en raison des sombres et froids hivers canadiens, nombre de personnes âgées n’en synthétisent pas suffisamment.

Calcium : Afin de garder des os solides, les besoins quotidiens en calcium montent à 1 200 mg à l’âge de 50 ans, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Fer : Le fer favorise l’oxygénation du sang, des cellules et des muscles. Il est indispensable au bon fonctionnement du système immunitaire.

En conclusion

Contrairement aux idées reçues, les besoins nutritionnels ne diminuent pas avec l’âge. Ils se modifient pour répondre aux évolutions du métabolisme. Pour vieillir en bonne santé, il est essentiel d’adopter de bonnes pratiques alimentaires afin de fournir à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin, mais le principal c’est que vous vous fassiez plaisir.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.