« Ça évitera aux gars d’avoir trop de rouille dans les bottines ! » – Benoît Gratton

Par Luc Robert
« Ça évitera aux gars d’avoir trop de rouille dans les bottines ! » – Benoît Gratton
L’entraîneur Benoît Gratton achève une suspension de deux parties. (Photo : Antoine Meunier)

Premier au classement de la Ligue de hockey collégiale D2, les Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme sont vite passés de petits nouveaux dociles, à la formation à battre coûte que coûte.

Les patineurs de l’institution de la rue Fournier trônent au sommet avec une récolte de 19 points en 12 parties (9v, 2d, 1n). Les « Chems » ont cependant été surpris à domicile, 4 à 1, le samedi 13 novembre dernier, par leurs éternels rivaux des années ’80, les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent.

« J’ai passé le message aux gars : en étant premiers au classement, on se fait attendre d’aplomb partout où on débarque. On n’aura pas le choix d’être préparés à notre maximum et sortir nos meilleurs matches d’ici à la fin de l’année. Comme le disait Claude Ruel, il n’y en aura pas de faciles », a témoigné l’entraîneur-chef Benoît Gratton.

« Les Patriotes, même s’ils ont connu un début de saison difficile, seront à surveiller. Ils sont très talentueux à l’attaque. Même chose pour Limoilou et Rimouski. Ils seront dans nos pattes jusqu’à la fin, au classement général », a-t-il prédit.

Les Cheminots ont tout de même bien fait, samedi soir dernier à Québec, en prenant la mesure des Titans de Limoilou, 7 à 4. Justin Lachaine, Julien Leclerc, Jérémy Beauvais, Xavier Ducharme, Gabriel Bérard, Xavier Ouellette et Zakary Larocque ont enfilé l’aiguille. Le portier Renaud Simard a repoussé 39 des 42 tirs reçus.

Doublé

Les Cheminots compléteront leur première portion de calendrier à domicile en disputant un doublé, en recevant les Vulkins de Victoriaville ce vendredi 3 décembre, puis les Filons de Thetford Mines, ce samedi 4 décembre. Les deux duels sont prévus à 20h. « On a perdu 7-6 à Thetford et livré une nulle de 4-4 à Victo, sur la route. Je ne veux pas dire qu’il s’agira d’une revanche pour nous, mais ce sera une fin de semaine de rédemption. Nous sommes en santé et voulons prouver que nous ne sommes pas premiers par hasard. »

Suspensions

L’entraîneur Benoît Gratton manquera à l’appel vendredi soir, puisqu’il purgera le dernier de deux matchs de suspension, pour « abus verbal envers un officiel » : Samuel Charrette, face à Saint-Laurent. Il est remplacé par Alexandre Beauregard et Sylvain Pruneau. Le joueur Antoine Paquette a aussi écopé de 3 parties (pour double-échec et punition de match).

« Ce qui est difficile, c’est que le calendrier collégial est espacé. Ça me paraît plus long. J’ai souvent joué 3 matchs en 4 soirs chez
 les pros. Mais dans le collégial, le calendrier est étendu et les études priment. Je vais m’adapter. »

Après leur dernier match du 12 décembre au Collège André-Grasset, les Cheminots seront inactifs dans leur ligue jusqu’au samedi 29 janvier.

« Un mois de congé, c’est inhabituel. Être trois semaines sans pratiquer, ça me rend nerveux. Heureusement, un tournoi a été ajouté du 8 au 10 janvier, à Rimouski. Ça évitera aux gars d’avoir trop de rouille
dans les bottines! »
, a imagé Gratton.

Certains Cheminots pourront aussi avoir davantage de glace, le 18 décembre au vieil aréna du Collège Saint-Laurent, lorsque sera disputé le match des étoiles.

« Ce sera les étoiles de la division Nord-Est contre celles du Sud-Ouest. On a fait parvenir une liste de dix noms aux autorités. On va se rencontrer ensuite, les coachs des 3 meilleures équipes, pour finaliser les invitations finales au début de décembre. De leur côté, les joueurs de la division 1 affronteront l’équipe universitaire de Concordia », a-t-il spécifié.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments