Baseball : Louis-Philippe Pelletier passe des Cardinaux aux rangs professionnels

Par Luc Robert
Baseball : Louis-Philippe Pelletier passe des Cardinaux aux rangs professionnels

Le joueur d’utilité Louis-Philippe Pelletier, qui a joué la dernière saison de balle avec les Cardinaux de Saint-Jérôme, a paraphé une entente d’une année avec les Aigles de Trois-Rivières, de la Ligue Frontier.

Il s’agit d’un circuit professionnel indépendant, qui remplace la Ligue Can-Am et dont les Aigles y disputeront leur première saison à l’été 2021. Les deux ligues ont fusionné leurs activités en 2020, mais la pandémie a mis le circuit en pause pendant l’été. Il regroupe des éléments plus jeunes que l’ex-Can-Am.

Pelletier, un athlète de 24 ans de Montréal, choix de 38e ronde des Padres de San Diego en 2014 et de 20e ronde en 2016 par les Astros de Houston, devient le quatrième québécois sous contrat avec l’équipe trifluvienne.

« Je suis principalement un voltigeur de gauche et de droite depuis mes années dans les rangs collégiaux, mais les Aigles m’ont repêché pour aider au 2e but. Je suis ouvert à toutes les possibilités. Depuis ma signature, j’ai consulté les alignements des autres clubs de la Ligue Frontier et j’ai reconnu plusieurs noms d’adversaires affrontés dans la filiale des Astros. Je m’attends à un très fort calibre », a souligné l’ancien du Séminoles State College, en Oklahoma.

Avec les Cardinaux de Saint-Jérôme, l’an dernier, dans la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ), il a maintenu une moyenne au bâton de ,360.

« J’ai été bien traité par le groupe des Cardinaux. J’ai aimé l’ambiance du club, bien que la saison ait été écourtée à une dizaine de matchs, vu la COVID. J’ai dit aux Cardinaux de me garder sur leur liste. Je veux expérimenter les rangs professionnels mineurs, mais la possibilité que je revienne un jour dans la LBMQ et à Saint-Jérôme est réelle », a-t-il prévu.

En 2018, lors de sa dernière saison dans les rangs juniors québécois, avec les Orioles de Montréal, il a fracassé le record de la moyenne au bâton à ,515. Puis, avant de réussir cette impressionnante marque, il avait disputé une saison dans le réseau de filiales des Astros, au niveau recrue, en 2016.

« J’ai eu la chance de le voir à l’œuvre l’été dernier dans la LBMQ. Je recherche des joueurs motivés qui veulent réussir et Louis-Philippe cadre dans ce type de personne. Il est athlétique, fort, intelligent et rapide », a mentionné le gérant des Aigles, Matthew Rusch. « Sa capacité de jouer à plusieurs positions est un grand atout. Ça sera à lui de nous démontrer au camp d’entraînement quel type de frappeur il peut être », a-t-il ajouté.

À Saint-Jérôme, son départ laissera un grand trou

« Je suis très heureux pour lui, de passer des rangs seniors-majeurs à professionnels indépendants. Il y aura toujours une porte ouverte pour lui ici. J’avoue que pour 2021, c’est une perte pour les Cardinaux, car il a fait partie de nos 9 partants. On envisageait de le ramener à l’avant-champ », a analysé le gérant des Cardinaux, François Rousseau.

Fait particulier, Louis-Philippe a participé à la populaire émission de téléréalité Occupation Double (Afrique du Sud), à l’automne 2019.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments