Bagarre dans la Ligue interplanétaire

L’équipe du bistro le Mondo encaisse une deuxième défaite consécutive en temps règlementaire dans la Ligue de hockey interplanétaire. Mais les deux dernières semaines ont surtout été marquées par un combat de boxe… et la suspension automatique des deux joueurs.

Par Jean-Patrice Desjardins

Le Recyclage auto St-Lazard a bien commencé la rencontre en s’inscrivant au pointage avec seulement 1:37 de jeu, grâce à Jean-François Lapointe. La réplique ne s’est pas fait attendre trop longtemps du côté du Mondo, puisque seulement une minute plus tard, Donald Robidoux déjouait le gardien du Recyclage. En deuxième période, un seul but a été marqué et il est l’œuvre du recycleur Réjean Goulet, qui redonnait l’avantage aux siens. Éric Robidoux a ramené les deux équipes à la case départ à 8:56 de la troisième période. Mais moins d’une minute plus tard, Marco Doré redonnait les devants au Recyclage. Le pointage était alors de 3 à 2.

André Gilbert, qui continue son bon travail depuis son célèbre échange, a donné une avance de deux buts à son équipe et, à partir de ce moment, le Recyclage ne regardera plus derrière lui.

On a eu droit à du hockey intense lors du second match et à des gestes moins heureux. En effet, lors de l’affrontement entre le Cabotin et Construction Simpat, match remporté par Construction 6 à 4, Sébastien Bouvrette (Construction) a ouvert le pointage après seulement 49 secondes.

En deuxième période, Construction a enfilé trois buts sans riposte, ceux de Dominic Groleau, Robin Moreau et de Patrick Légaré. Construction Simpat semblait donc se diriger vers une victoire facile, mais le Cabotin est revenu de l’arrière en inscrivant également trois buts d’affilée pour créer l’égalité dans la rencontre (les cabotins avaient auparavant marqué un premier but).

Patrick Riopel placera les siens en avance et Sébastien Bouvrette ajoutera à cette avance de Construction Simpat et c’est à ce moment que l’intensité a monté d’un cran! Jeff Arditti (Cabotin) et Sébastien Bouvrette (Construction) en sont venus aux coups lors d’une altercation et, compte tenu de la gravité des gestes, les deux seront suspendus pour une période lors de la prochaine rencontre. Quant à lui, Pierre Provost (Construction) a argumenté un peu trop avec l’officiel, qui lui a décerné une pénalité mineure et 10 minutes de mauvaise conduite. Il a passé deux minutes au cachot le match suivant. Ça promettait pour le match revanche et Construction SimPat avait la chance de prendre seul le premier rang du classement en recevant le Centre de toilettage le Cabotin. Comme on le sait, ces derniers commençaient la rencontre avec deux joueurs sur le banc de pénalité. Le Cabotin en a profité pour s’inscrire rapidement au pointage avec seulement 45 secondes de jeu. Un but marqué par Benoit Cholette.

Mais Construction Simpat s’est mit en marche avec trois buts sans riposte, soit les deux de Patrick Légaré et celui de Pierre Provost. La première période se terminait 3 à 1. Dominic Groleau (Construction) ajoutait à l’avance des siens en début de deuxième et, dès lors, la pente semblait déjà insurmontable pour le Cabotin. Jean-Charles Gaudet a réduit l’écart entre vers la fin de la deuxième période pour redonner espoir aux siens. Mais en début de troisième, Robin Moreau, avec le premier de ses trois buts de la soirée, démontrait que cette fois-ci Construction n’allait pas laisser filer une autre avance comme la semaine précédente.

Denis Laroque (deux buts) et Dominic Lanthier gonflaient l’avance des siens. Seul le propriétaire du Cabotin, Sylvain Charbonneau, a réussi à déjouer Patrick Collerette qui, il faut l’avouer, n’a pas été occupé souvent lors de cette partie. Pointage final de 10 à 3 pour Construction SimPat.

Dans le dernier match au programme, le Mondo Bistro Bar tentait de mettre fin à une série de deux défaites en affrontant le Recyclage auto de St-Lazard. Après une première période tranquille où le Recyclage St-Lazard a pris les devants 1 à 0 grâce à André Gilbert, la deuxième a été plus mouvementée avec cinq buts au total.

Trois buts du côté du Recyclage (Patrick Labelle, J-F Lapointe et Réjean Goulet) et deux du côté du Mondo (Frédéric Lévesque et Éric Robidoux), pour un pointage de 4 à 2 en faveur du Recyclage après deux périodes.

En troisième, Marco Doré enlevait tout espoir au Mondo de revenir dans le match avec ses deux buts. Dany Lacombe a été brillant dans cette rencontre devant les buts des gagnants.

Au moment d’écrire ces lignes, le comité exécutif de la ligue tenait sa réunion afin de procéder aux derniers changements, le 1er décembre étant la date limite pour les transactions.

Fusillade à la Bodyshop

Dans la ligue de hockey BodyShop, les Bleus ont été menaçants en première période, mais le gardien des Blancs, Janot Danis, a effectué plusieurs arrêts. Ce sont les Bleus qui ont dominé la seconde période, marquant six buts contre deux.

C’est encore la troisième période qui a été décisive et les deux équipes ont tout donné en offensive. Les Blancs menaient 4 à 0 après 10 minutes. La pente s’annonçait difficile, mais les Bleus ont fait des boys d’eux-mêmes et n’ont pas abandonné, replaçant le pointage 6 à 6. Le match s’est poursuivi en tirs de barrage, mais seul Benoit Hamel des Bleus a réussi à enfiler l’aiguille. Félicitations au gardien Janot Danis qui a stoppé les trois attaquants durant la fusillade.

Une nouvelle technique

Dans la Ligue des 40, le gardien des Rouges a développé une nouvelle technique communément appelée « le sweeper». Mais les Rouges sont d’accord à ce que Guy revienne à sa vieille méthode. Les Blancs se sont vite aperçus du changement et en ont profité pleinement, améliorant leur production offensive.

Encore une fois, le trio de Pierre Lapierre, Pierre Dagenais et Guy Vézina a été très productif à l’attaque pour les Blancs, inscrivant 22 points au total, faisant très mal paraître Guy Trudel et sa nouvelle technique.

Complètement découragés, les Rouges comptaient beaucoup sur la présence de Guy St-Onge comme réserviste à la place de Robert (le double) Rowan. Encore une autre fois, les Blancs ont démontré qu’entre Guy et Robert, c’était du pareil au même.

Les Rouges se sont butés au gardien Sylvain Léonard qui, avec une technique classique, a offert une solide performance ne laissant passer qu’un seul but pendant les deux premières périodes. Les Rouges ont bien essayé un retour en troisième période, mais c’était peine perdue. La victoire et la série vont aux Blancs qui ont été sans pitié.

Une nouvelle série se mettra en branle dès jeudi soir prochain avec deux nouvelles formations. Les joueurs comptent déjà les dodos…

Lanctôt

Une athlète de Mirabel se démarque en duathlon à la Coupe du Québec. Résidante de Mirabel, Isabelle Lanctôt a obtenu la deuxième place dans son groupe d’âge lors de sa première saison dans cette discipline qui allie course à pied et vélo.

Bien que néophyte en duathlon, Isabelle Lanctôt termine sa première saison en beauté. C’était le 22 novembre dernier, à Drummondville, alors que la plupart des Québécois rangeaient leurs vélos… Elle a en effet reçu un trophée pour sa seconde position à la Coupe du Québec en duathlon chez les femmes de 40 ans et plus.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de