|

Les portes « suicide » de retour chez Lincoln?


Le Guide de l'Auto

Article par Frédéric Mercier

Lincoln a volontairement démarré la machine à rumeurs cette semaine en publiant sur Twitter une photo des portières d’une Continental des années 60.

Rendant hommage au style intemporel de ce classique de l’automobile, Lincoln termine son statut en laissant entendre que les fameuses portes « suicide » qui faisaient la signature de la Continental pourraient être de retour d’ici peu.

Ces portières dont l’ouverture se fait à contresens des portières ordinaires ont été surnommées « suicide » en raison du danger qui peut survenir si un véhicule vient les frapper pendant que quelqu’un entre ou sort de la voiture.

Les portières à ouverture centrale sont d’ailleurs en voie de disparition dans l’industrie automobile. Mis à part chez Rolls-Royce et quelques camionnettes, c’est devenu une relique du passé.

Cela dit, il ne serait pas surprenant de voir Lincoln affubler sa nouvelle Continental de telles portières. Automotive News avait d’ailleurs avancé cette information en mars dernier, stipulant que la division de luxe de Ford en avait déjà fait l’annonce à certains de ses concessionnaires.

Faut dire que les ventes de la Continental n’ont rien d’exceptionnel depuis son retour en 2016. L’année dernière, il s’en est vendu 12 012 unités dans l’ensemble du territoire étatsunien. Les chiffres de cette année seront largement inférieurs, eux qui s’élevaient à seulement 7 588 unités en date du 1er décembre.

Au Canada, le portrait est encore plus sombre. Lincoln n’a vendu que 576 Continental en 2017, et 2018 risque d’être encore pire. Bref, un vent de fraicheur ne ferait certainement pas de tort.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments