Après 101 ans d’existence : Le groupe Éthier cesse ses opérations

Photo de France Poirier
Par France Poirier
Après 101 ans d’existence : Le groupe Éthier cesse ses opérations
Groupe Ethier ferme ses portes le 12 avril prochain. (Photo : Antoine gascon)

La fermeture a été annoncée sur la page Facebook de l’entreprise le 1er avril dernier. Certains internautes ont cru à un poisson d’avril, mais malheureusement ce n’est pas le cas et Groupe Éthier cessera ses activités le 12 avril prochain.

« C’est avec le cœur rempli de tristesse que nous vous annonçons la fermeture définitive de la compagnie en date du 12 avril 2019. Le kiosque de vente au public terminera sa dernière journée d’ouverture le vendredi 5 avril prochain. Merci à tous de votre soutien au fil des années! Ce fut grandement apprécié ! »

Nous avons rejoint Ginette Éthier qui a confié que cette décision a été très difficile à prendre et ne veut pas trop entrer dans les détails. Étant de la troisième génération, elle faisait partie de la direction de groupe Éthier. Des membres de la quatrième génération travaillaient aussi dans l’entreprise, dont ses enfants.

Situation difficile

Sans entrer dans les détails, elle a toutefois confirmé que des circonstances agronomiques comme le rendement aux champs à cause de la canicule l’été dernier, des terres louées qui n’ont pas été très fertiles et la perte de contrats importants notamment Wal-Mart, ont poussé les dirigeants à prendre la décision de cesser les opérations. C’est ce qu’elle a accepté de nous confier pour l’instant.

Depuis 1918

L’entreprise a vu le jour en 1918 alors qu’Abondius Ethier orientait son travail de fermier vers la culture et la vente de légumes. Avec l’aide de ses neuf enfants, le marché s’est rapidement étendu vers Saint-Jérôme et Montréal. La famille Ethier emballe alors les légumes des autres producteurs de la région.  Les produits distribués sont variés, mais l’entreprise se spécialise dans la culture et l’emballage des pommes de terre, carottes, oignons, betteraves, panais, rutabagas et choux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de