Agrandissement d’une école en République dominicaine : Quand des femmes de cœur s’en mêlent

Françoise Le Guen
Agrandissement d’une école en République dominicaine : Quand des femmes de cœur s’en mêlent
Julie Dallaire et Kim Pepin Jubinville, de la Fondation Muses Canada, étaient sur place pour l’inauguration du nouveau bâtiment scolaire de l’école Basica Pozo Prieto en République dominicaine. (Photo : Vincent P.Szigeti)

Grâce à leur travail acharné, mais surtout au soutien de la communauté québécoise, Julie Dallaire et Kim Pepin Jubinville ont réussi à amasser plus de 5 000 $ afin d’ajouter une classe supplémentaire dans une école en République dominicaine et ainsi d’en assurer sa pérennité.

 

L’histoire veut qu’au début 2019, le gouvernement dominicain demande de fermer les portes de l’établissement, car celui-ci ne pourrait plus contenir le nombre grandissant d’enfants du village.

« Les enfants devraient alors marcher des kilomètres supplémentaires pour se rendre à l’école la plus proche, » explique Kim Pepin Jubinville. Toutes deux étaient sur le terrain 14 au 19 août pour l’inauguration du nouveau bâtiment scolaire de l’école Basica Pozo Prieto. Désormais plus de cent élèves pourront continuer d’aller à leur école du village, évitant ainsi de marcher des kilomètres. Par ailleurs, grâce aux dons, tous les élèves de l’école Basica Pozo Prieto ont reçu des effets scolaires.

La Fondation Muses Canada, qu’elles ont fondé en 2016, a parrainé plus de cent enfants de la région de Pozo Prieto. Les deux femmes assurent également un partage de connaissances tout au long de l’année au travers plusieurs missions humanitaires avec l’aide de bénévoles.

Julie Dallaire et Kim Pepin Jubinville, respectivement présidente et vice-présidente de la Fondation, acheminent également des articles scolaires et des vêtements plusieurs fois par année, « et ce grâce à la magie des réseaux sociaux ».

Notez que Kim Pepin Jubinville travaille comme préposée aux bénéficiaires depuis plus de 9 ans pour le CISSS des Laurentides et Julie Dallaire comme directrice de vol pour Sunwing Airlines depuis plusieurs années.

C’est d’ailleurs grâce à la collaboration de cette compagnie qu’il leur a été possible d’acheminer plusieurs centaines de kg de matériel jusqu’à destination. Sous peu, la Fondation recommencera à récolter des fonds afin d’entamer la phase 2 du projet, soit l’ajout d’un deuxième étage au bâtiment.

Page Facebook : Fondation Muses Canada

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de