Sections

L'Équipe Stéphane Maher prend des engagements

Secteur Lafontaine

Publié le 26 octobre 2017

Le maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher

©Photo - Archives

« Lafontaine est un secteur au potentiel incroyable. Déjà, c'est un milieu de vie formidable. Nous allons faire encore mieux! », Stéphane Maher, maire de St-Jérôme.

À deux semaines des élections municipales, le maire Stéphane Maher et ses candidats Mylène Laframboise (district #2) et François Poirier (district #3) présentent leurs engagements pour le secteur Lafontaine :

-Gratuité des accès du Parc régional de la Rivière-du-Nord (chutes Wilson) pour les citoyens de St-Jérôme.

-Revitalisation des trottoirs et du mobilier urbain sur la 117 entre Bélanger et le boulevard des Hauteurs.

-Aménagement du parc de la Glacière afin de fournir des accès à la rivière et davantage d'espaces verts pour les familles

-Création du parc des Hauts-Sommets adjacent l'école secondaire, la garderie et l'école primaire

-Rénovation du parc Schulz avec pose de gazon synthétique sur le terrain de soccer

-Piste cyclable multifonctionnelle afin de relier la rue du Maçon à la rue Bélanger vers le lac Jérôme

-Réitérer une demande pour la construction d'un lien routier entre la 117 et la 333 afin de désengorger l'entrée du secteur Lafontaine à l'intersection des boulevards Curé-Labelle et des Hauteurs.

 

Pour Mylène Laframboise, ces engagements ont beaucoup de sens. Elle souhaite contribuer à améliorer la qualité de vie. « Dans le secteur Lafontaine, nous voulons mettre l'emphase sur le vivre ensemble en créant un milieu de vie toujours plus vert, plus sécuritaire et où il fait bon vivre pour nos familles », affirme-t-elle. Mylène Laframboise, 38 ans, résidente de St-Jérôme, est assistante à la réalisation sur des plateaux de tournage en cinéma. Jeune femme d'affaires dynamique, elle a aussi été propriétaire d'un cinéma à Mont-Tremblant de 2010 à 2016.

François Poirier souhaite poursuivre le travail entamé dans son mandat précédent. Pour lui, désengorger l'intersection de la 117 et de la 333 est une priorité. « Le MTQ doit accepter d'ouvrir le dialogue et entendre les revendications du conseil municipal concernant le lien routier et le désengorgement du secteur de Lafontaine lors de l'heure de pointe », clame-t-il. François Poirier préside la commission de l’urbanisme et du développement durable, le comité consultatif d'urbanisme et le comité de démolition. Il est aussi membre de la commission des transports et vice-président de la commission de l'environnement. (F.P.)