Sections

La Halte des proches présente une image plus accessible

Anciennement l'ALPPAMM


Publié le 29 novembre 2017

Les membres du conseil d'administration en conpagnie du député Rhéal Fortin, du maire Stéphane Maher et de la conseillère Nathalie Lasalle.

©Photo : France Poirier

France Poirier. L'organisme qui oeuvre depuis 30 ans sous le nom de l'ALPPAMM (Association laurentienne des proches de la personne atteinte de maladie mentale), lançait la semaine dernière sa nouvelle image sous le nom de La Halte des proches.

« On a voulu changer notre image pour être plus facilement identifié par les gens qui ont  besoin du soutien de la part de notre organisme », souligne le président du conseil d'administration Benoît Vincent.

Les membres de l'équipe ont mis plusieurs mois de réflexion, de planification et de travail acharné, pour présenter la nouvelle plateforme de La Halte des Proches. « Nous voulons étendre nos services, rayonner et devenir la référence pour les proches des personnes atteintes de maladies mentales sur tout le territoire des Laurentides, nous dit Benoît Vincent, président du conseil d’administration », ajoute M. Vincent.

Pour mieux représenter les outils et les services offerts à la clientèle et selon l'expertise de l'organisme, une refonte complète de l’identité visuelle était nécessaire. « Nous nous sommes arrêtés sur le mot halte afin de symboliser notre mission de manière efficace: celle de mettre un lieu physique et numérique à la disposition des proches côtoyant une personne atteinte de maladies mentales », ajoute la directrice générale Denise Page.

La Halte des proches devient un lieu pour se reposer, reprendre son souffle, se ressourcer ; prendre du temps de s’arrêter, de rencontrer d’autres personnes vivant une situation similaire. « À ce niveau, le nom halte prend tout son sens. Les proches, comme moi, n’ont plus à se sentir seuls dans cette situation, indique dit Benoît Vincent.

Il ajoute que plus de 67% des proches aidants se sentent épuisés et l'organisme est là pour les aider.

Version 2.0

Nous parlons souvent des gens atteints de la maladie mentale, rarement de ceux et celles qui les accompagnent. « Avec la création de notre nouvelle plateforme, c’est plus de 30 années d’expérience que nous avons réussi à transmettre vers le monde 2.0. « Notre mission : informer la population sur le vécu des proches et l’impact de la maladie mentale sur ceux-ci ;  soutenir les proches et membres de l’entourage en offrant du suivi individuel, des ateliers et formations; en leur donnant un moment de répit avant de manquer d’air», conclut Mme Page.