Sections

Robert Charlebois et Dr Jean Robert reçoivent un doctorat honorifique

UQO campus de Saint-Jérôme

Publié le 21 novembre 2017

Près de 300 diplômés ont participé à la collation des grades du Campus de Saint-Jérôme.

©MarianneDuvalPhotographe

France Poirier – Le 19 novembre dernier, dans le cadre des cérémonies de la collation des grades de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) du campus de Saint-Jérôme, l’université a remis deux doctorats honoris causa; l’un à Robert Charlebois et le second au Dr Jean Robert.

« Comme le veut la tradition, l’UQO décerne annuellement des doctorats honorifiques afin de reconnaître publiquement le mérite exceptionnel, les succès et l’excellence de l’œuvre sociale, culturelle, scientifique, artistique ou humanitaire de certaines personnes », souligne le porte-parole de l’UQO, Louis Lafortune. Cette année, des doctorats honoris causa ont été décernés au chanteur Robert Charlebois et au Dr Jean Robert, spécialiste en microbiologie-infectiologie et pionnier de la lutte au VIH-sida.

Auteur-compositeur, musicien et interprète, Robert Charlebois est une icône de la chanson québécoise, un pionnier du rock canadien-français. Lindberg, Conception, Entr’deux joints, Je reviendrai à Montréal, J’t’aime comme un fou, Les talons hauts, et L’indépendantriste sont toutes de ses créations qui ont charmé le public francophone du Québec et de plusieurs pays dans le monde depuis plus d’un demi-siècle!

En 50 ans de carrière, il a enregistré plus d’une trentaine d’albums et mis en musique des textes d’écrivains et poètes de renom, dont Réjean Ducharme, Marcel Sabourin, Claude Péloquin, Claudine Monfette, alias Mouffe, Daniel Thibon et Arthur Rimbaud. Il a également collaboré avec Luc Plamondon et Jean-Jacques Goldman. Au Québec, on lui doit le mémorable Osstidcho.

Charlebois s’est également démarqué en Europe, notamment en Pologne, en Belgique et en France, où il fut parrainé par Eddie Barclay. Il a foulé la scène de l’Olympia de Paris à plusieurs reprises et il a effectué plusieurs tournées, dont une avec Léo Ferré. En plus de sa carrière musicale, Robert Charlebois s’est passionné pour la fabrication et la mise en marché de bières québécoises. Il fut très actif dans ce domaine pendant 12 ans et fut notamment associé à la microbrasserie Unibroue.

« L’UQO est heureuse et fière de décerner un doctorat honoris causa à Robert Charlebois pour sa carrière exceptionnelle et son apport d’une richesse incommensurable et immuable à la culture québécoise. »

Le Dr Jean Robert est spécialiste en microbiologie-infectiologie et en santé communautaire. Médecin de rue, il figure parmi les pionniers mondiaux dans la lutte au VIH-sida. Il œuvre depuis bientôt 50 ans auprès des personnes marginalisées parmi les plus démunies de la société et souvent rejetées par le système. Qu’elles soient toxicomanes, prostituées, sans-abri ou infectées par le VIH ou l’hépatite C, il les soigne, mais surtout, les écoute.

« Depuis plus de 30 ans, ce médecin d’exception joue aussi un rôle prépondérant dans les Laurentides. Il a été médecin hospitalier et directeur des Services professionnels et hospitaliers à l’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme, et il agit toujours comme médecin-conseil en infectiologie communautaire pour le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides. En 2001, il a fondé, à Saint-Jérôme, une clinique d’infectiologie communautaire sans but lucratif, le Centre Sida Amitié. Cette clinique unique en son genre apporte soins, aide et soutien aux personnes touchées par le VIH-sida et les hépatites virales et veille à sensibiliser, dépister et éduquer la population des Laurentides », peut-on lire sur la présentation.

Collation des grades

Près de 1400 parents et amis étaient réunis au Château Royal de Laval, le 19 novembre dernier, pour les deux cérémonies de la collation des grades organisées par l’UQO. Ces cérémonies visaient à reconnaître plus de 750 diplômés, dont près de 300 ont participé à la collation des grades du Campus de Saint-Jérôme.