(Photo : Nordy)

Vacances de la construction : Lourd bilan sur les routes

Par Ève Ménard

Mardi le 8 août, la Sûreté du Québec a présenté son bilan routier du long congé des vacances de la construction. Il est particulièrement meurtrier.

Du 21 juillet au 6 août, 13 collisions sont survenues sur les routes de la province et quatre sur le réseau récréotouristique (hors route). Au total, 22 personnes ont perdu la vie, contrairement à 13 personnes en 2022.

15 décès la première semaine

À la fin de la première semaine des vacances, la Sûreté du Québec a publié une vidéo sur la chaîne SQtv, afin de sensibiliser et d’avertir le public. Le sergent Jean-Raphaël Drolet y affirme que la première semaine des vacances a été « tragique ». En sept jours, 15 personnes ont perdu la vie dans 11 collisions routières. Si on se fie aux données des quatre dernières années, le nombre de collisions mortelles qui surviennent normalement dans toute la période des vacances de la construction a été atteint en une semaine seulement.

Les Hautes-Laurentides touchées

Le 28 juillet dernier, Cime FM rapportait déjà un quatrième accident grave en une semaine sur la route 117, qui relie les Laurentides à l’Abitibi-Témiscamingue. Ce quatrième accident majeur, survenu le 17 juillet en fin d’après-midi dans le secteur sud du Lac-Saguay, a nécessité la fermeture complète de la route 117. Un camion et un véhicule était entré en collision.


Les noyades aussi sous surveillance

Dans la vidéo publiée par SQtv, Jean-Raphaël Drolet avertit également le public concernant les noyades. Dans la première semaine des vacances de la construction, au moins trois personnes sont décédées noyées, principalement dans des cours d’eau. Le sergent rappelle de ne pas consommer d’alcool en bateau ou sur un plan d’eau, et d’avoir une veste de sauvetage.

La Société de sauvetage du Québec recense, en date du 8 août, 55 noyades non officielles présumées dans la province en 2023, comparativement à 43 à pareille date, en 2022. Selon les données de la Société de sauvetage, 73 % des noyades se produisent entre mai et septembre et la majorité surviennent dans des rivières.

Présumée noyade au parc national du Mont-Tremblant

Vers 10 h 15 le 31 juillet dernier, des plongeurs de la Sûreté du Québec ont retrouvé le corps inanimé d’une personne manquant à l’appel depuis 18 h 15 la journée précédente. L’homme se serait noyé le dimanche en début de soirée dans le lac Munroe, à Lac-Supérieur, dans le parc national du Mont-Tremblant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *