|

Une des plus grandes réserves naturelles du Québec inaugurée

Par Lpbw

La réserve naturelle Alfred-Kelly, qui chevauche Piedmont et Prévost, a été inaugurée en présence du ministre de l’Environnement Yves-François Blanchet, jeudi à la Gare de Piedmont.

Cette réserve d’une superficie de 500 hectares ( la 4ème plus grande au Québec) assure la conservation de ce milieu naturel et la sauvegarde d’espèces en situation précaire.

 

Le ministre Blanchet s’est dit fier de s’associer à l’inauguration de cette propriété, « un territoire se démarquant par sa riche biodiversité ». « L’endroit permettra aux gens d’être en contact avec la nature et d’apercevoir ces oiseaux majestueux qui donnent une âme à la réserve », a-t-il dit, soulignant la contribution financière du gouvernement du Québec de 2.2 millions $ pour l’acquisition du territoire.

 

Des 26 espèces de rapaces retrouvées au Québec, 22 ont été observées sur la réserve naturelle Alfred-Kelly, dont un faucon pèlerin, un aigle royal et un pygargue à tête blanche.

 

Des activités pourront être pratiquées pour les amateurs de plein air tel que la raquette, la randonnée et le ski de fond, souligne Nathalie Zinger, vice-présidente de l’organisme Conservation de la nature, propriétaire du territoire. « On continuera de permettre l’accès à la propriété, en tenant compte des habitats fragiles à protéger et en déterminant les activités et usages compatibles avec la conservation des milieux naturels », a dit Mme Zinger.

Bonne nouvelle pour Prévost et Piedmont

L’aboutissement de ce projet a bien sûr ravi les deux maires concernés Clément Cardin, de Piedmont et Germain Richer, de Prévost.

 

« Avec cette réserve naturelle, 20% de la municipalité de Piedmont sera protégée à perpétuité », a lancé M.Cardin. Environ 80 % de la propriété est située dans ce village. « Prévost participera à l’aménagement du territoire pour la pratique d’activités communautaires récréatives pour les familles », a-t-il ajouté.

 

De son côté, le maire Richer a affirmé que ce territoire se devait d’être protégé pour les générations futures et a ajouté que Prévost prévoit continuer ses investissements dans le projet.

Un souhait exaucé

La réserve naturelle inaugurée porte le nom d’un ornithologue passionné, résident de longue date de Piedmont et membre de l’organisme Protection des oiseaux du Québec. À sa mort, il y a plus de trente ans, il a légué sa propriété à cet organisme pour assurer la protection perpétuelle d’un milieu d’une grande valeur écologique. Trois décennies plus tard, son souhait est exaucé. « Je suis certain que M.Kelly serait extrêmement fier de voir que cette réserve naturelle porte son nom », a dit Richard Gregson, président de Protection des oiseaux du Québec.

 

Notons que l’aventure de la création de cette réserve naturelle a débuté par l’acquisition d’une première propriété de 12 hectares en 2008, grâce, entre autres, à la contribution financière de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement.

 

Conservation de la nature fait l’acquisition de territoires depuis 2003 dans les Laurentides. L’organisme a réussi à protéger 900 hectares.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.