(Photo : Renaud Furlotte)
Le CapCafé à Cap-Jeunesse est une initiative qui aide les jeunes avec un TSA ou une déficience intellectuelle à intégrer le marché du travail.
|

Un salon des ressources à Saint-Jérôme pour la transition vers la vie active

Par Marie-Catherine Goudreau

Le 4 mai prochain, le Salon des ressources pour les jeunes avec un trouble du spectre autisme (TSA) ou présentant une déficience intellectuelle aura lieu à l’école des-Studios à Saint-Jérôme. Plusieurs organismes seront présents pour faire connaître les ressources disponibles pour les parents de ces élèves.

Ce salon permettra aux parents de ces jeunes de trouver de l’aide pour une meilleure « transition vers la vie active ». L’intégration au marché du travail est difficile pour les jeunes présentant une déficience intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l’autisme. À 21 ans, ils quittent l’école secondaire et sont laissés à eux-mêmes, expliquait l’enseignante Pascale Coulombe dans nos pages en novembre. Ainsi, le salon a pour objectif de répondre à ce besoin et de fournir des ressources pour faciliter cette transition.

« Il s’agit d’une initiative de deux écoles : Horizon-Soleil et Cap-Jeunesse. On voyait qu’il manquait de ressources et qu’il fallait accompagner les jeunes et les parents pour une transition vers la vie active », explique Geneviève Le Gruiec. Cette dernière est agente de développement au Service des ressources éducatives au Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord (CSSRDN).

Lorsque les élèves quittent le secondaire, ils font face à plusieurs défis. Notamment par rapport à la participation à des activités, au développement d’un réseau d’amis, aux loisirs, etc. « Il y avait ce besoin de réunir parents et organismes pour faciliter le tout. Les gens ne prennent parfois pas le temps de connaitre toutes les ressources à leur disposition », indique Mme Le Gruiec.

Deuxième édition avec plus d’organismes

La première édition a eu lieu l’année dernière et voyant le succès du celle-ci, les établissements ont voulu refaire l’évènement.

On retrouvera sur place plusieurs organismes des Laurentides, comme le Centre de santé et de services sociaux (CISSS), Intégration Travail Laurentides, le Carrefour jeunesse-emploi, la Maison des parents d’enfants handicapés des Laurentides, et bien plus. Au total, les gens pourront visiter plus de 30 kiosques lors de la soirée.

Le CapCafé sera d’ailleurs présent lors de l’évènement pour servir des cafés. Il s’agit d’une initiative qui vise à aider des jeunes de l’école secondaire Cap-Jeunesse présentant une déficience intellectuelle ou ayant un TSA à intégrer le marché du travail.

À noter que l’évènement s’adresse seulement aux parents et aux élèves ayant un TSA ou présentant une déficience intellectuelle. Puis, le salon est réservé à la clientèle du CSSRDN.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *