|

Un petit mot ou un petit geste pour soutenir la persévérance scolaire

Par Aurélie Moulun

Du 13 au 17 février auront lieu les Journées de la persévérance scolaire (JPS). Ces journées s’adressent autant aux élèves et aux étudiants, qu’aux parents, aux enseignants et aux proches de personnes aux études. Discussion avec Valérie Pichot, directrice générale des Partenaires Pour La Réussite Éducative Dans Les Laurentides (PREL).

« Les Journées de la persévérance scolaire est un mouvement québécois qui existe depuis bientôt 20 ans », indique la directrice. L’objectif premier de cette semaine est de mettre de l’avant la performance scolaire, de même que la réussite éducative des jeunes.

« La persévérance, c’est multifactoriel. Alors les JPS servent à sensibiliser l’ensemble de la communauté à l’importance d’encourager et d’aider nos jeunes. » Pour Mme Pichot, tout le monde est concerné par ces journées. « On peut tous poser des gestes concrets pour aider les jeunes à persévérer. Ça peut être un mot, une parole ou un geste. Il faut simplement que chacun ait conscience qu’il peut avoir un impact positif.

La persévérance dans les Laurentides

Le PREL met un point d’honneur à célébrer les JPS dans les Laurentides. Mme Pichot explique notamment que le taux de diplomation au secondaire a beaucoup progressé depuis quelques années. « Les Laurentides sont maintenant en troisième place sur l’ensemble de la province en termes de taux de diplomation », soutient la directrice générale.

Pour elle, il est d’ailleurs important de parler de persévérance scolaire cette année de la même façon qu’il sera important de le faire l’année prochaine. « C’est toujours d’actualité parce qu’on a toujours de nouveaux jeunes qui entrent sur les bancs d’école. C’est vraiment une attitude de tous les instants », croit Mme Pichot.

« On dit que les enfants qui persévèrent le plus, sont ceux qui ont des parents persévérants » – Valérie Pichot, directrice générale du PREL

Cette année, le thème qu’a adopté le PREL pour les Journées de la persévérance scolaire est « CROIRE ». En plus de sa signification directe, CROIRE constitue aussi un acrostiche de mots-clés essentiels à la persévérance : Célébrer, Reconnaître, Oser, Investir, Réussir et Encourager.

Des petits gestes pour soutenir la persévérance

Afin de participer aux Journées de la persévérance scolaire, Valérie Pichot propose de porter le ruban vert ou encore des vêtements verts. « C’est une action symbolique, mais ça montre quand même un soutient ». Le PREL organise également plusieurs conférences destinées aux étudiants, aux enseignants et aux parents.

« Sinon, on peut tout simplement répandre des gestes ou des paroles d’encouragement. Il faut toujours voir le verre à moitié plein. » Ainsi, avec une attitude positive, elle considère que l’on peut redonner confiance à ces jeunes et leur permettre de poursuivre leur chemin.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *