| Par France Poirier

Tour d’horizon de la MRC de La Rivière-du-Nord

Moins affectée par les dommages matériels que d’autres municipalités et villes de la région, la Ville de Saint-Jérôme offre son support aux autres villes de la MRC de la Rivière-du-Nord.

« Signe de la bonne harmonie entre nous, nous trouvons important en tant que ville centre de soutenir les villes avoisinantes », a souligné le maire Marc Bourcier lors d’un point de presse mercredi. À la suite des orages survenus samedi dernier, la Ville a déployé différentes mesures. Notamment, l’ouverture du Quartier 50+ à toutes les personnes dans le besoin, et ce, peu importe leur lieu de résidence. De plus, afin de permettre aux sinistrés de Saint-Jérôme de se départir des troncs, bûches et souches d’arbres endommagés par les vents violents, la Ville les acceptera au dépôt municipal, et ce, au moins jusqu’à dimanche prochain.

Le Quartier 50+ ouvert à tous

Qu’elles habitent à Saint-Jérôme ou dans les autres villes de la MRC, toutes les personnes ayant besoin de se ravitailler en eau potable, de recharger leurs appareils électroniques ou de se doucher, peuvent toujours se rendre au Quartier 50+. Situé au 425, boulevard Jean-Baptiste-Rolland Est, le centre récréatif les accueille toute la semaine, de 8 h 30 à 20 h 45.

Arbres et branches

La Ville suspend temporairement l’obligation de demander un permis d’abattage et offre gratuitement le service de ramassage des branches. En plus, elle permet à tous les citoyens de Saint-Jérôme (preuve de résidence exigée) de se départir des troncs, bûches et souches d’arbres au dépôt municipal. Situé au 715, rue Filion (à l’intersection de la rue Joseph-Fortier), le site sera ouvert toute la semaine, de 8 h à 20 h, et le week-end prochain, de 8 h à 16 h.

Saint-Colomban

La majorité des foyers du territoire de la Ville de Saint-Colomban ont manqué d’électricité en raison des arbres tombés sur les fils électriques. Toutefois, la plupart des citoyens avaient retrouvé le courant en date de jeudi. Les travailleurs d’Hydro-Québec s’affairaient sur les quelques rues problématiques. Les pompiers ont fait une tournée des foyers qui étaient toujours sans électricité pour s’assurer de la sécurité des citoyens.

Dès dimanche, la Ville a mis à la disposition des citoyens de l’eau potable à la Maison Phelan. Une collecte spéciale aura lieu sur le territoire pour les branches tombées pendant l’orage. Les citoyens ont jusqu’à lundi pour déposer les branches en bordure de route, afin que notre équipe des travaux publics puisse les ramasser.

Sainte-Sophie

Jeudi matin, on comptait 169 foyers toujours privés d’électricité à Sainte-Sophie sur environ 1 300 samedi dernier. « Mère nature ne nous a pas épargnés avec des arbres tombés sur des résidences et des véhicules. Samedi en soirée, nos pompiers ont reçu 80 appels. Ceux-ci avec les employés de la voirie ont dégagé les vies publiques jusqu’à 01h00 du matin. Les rues où des fils électriques étaient tombés ont été dégagées par les employés d’Hydro-Québec. Au moment où l’on se parle (jeudi), toutes nos rues sont dégagées », nous a expliqué le maire Guy Lamothe. La Municipalité a ouvert, dès le dimanche, la caserne des pompiers pour de l’eau et les recharges de cellulaires. Il était aussi possible de prendre une douche. Actuellement ceux qui n’ont pas encore retrouvé l’électricité peuvent aller prendre une douche à la caserne, mais sur appel, nous a confié le maire.

Prévost

À la Ville de Prévost, 4 200 foyers ont été privés d’électricité sur 6 455. Jeudi matin, il en restait 183 à rebrancher. Dès dimanche, l’Hôtel de Ville a ouvert ses portes pour donner accès à l’eau, l’électricité et les toilettes. « Nous avons même offert le café. Actuellement, nous maintenons un emplacement pour les douches au 2880 Curé-Labelle.

Saint-Hippolyte

La Municipalité de Saint-Hippolyte a probablement été la plus affectée de la MRC de La Rivière-du-Nord. Près de 100 % de la population a été privée d’électricité durant les deux premiers jours. Jeudi, le maire Yves Dagenais confirmais que la situation des pannes est rétablie à près de 85 %. « Les rafales ont arraché beaucoup d’arbres qui sont tombés sur des maisons. Nous avons ouvert l’ancien camp de l’Armée du salut pour aider les sinistrés pour l’eau, la glace et les branchements pour les téléphones. Faut savoir qu’il n’y avait pas d’électricité au camp non plus. La Municipalité a loué une génératrice de 60 KW pour notre centre des mesures d’urgence », a expliqué le maire.

 

Informations complémentaires

  • Arbres et réglementation municipale : vsj.ca/abattage-darbres
  • Centrale du citoyen : vsj.ca/nous-joindre ou 450 569-5000
  • Info-pannes Hydro-Québec : pannes.hydroquebec.com/pannes ou 1 800 790-2424
  • Conseils de sécurité d’Hydro-Québec : hydroquebec.com/securite
  • Sécurité et situations d’urgence, gouvernement du Québec : https://www.quebec.ca/securite-situations-urgence

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.