(Photo : Archives)
|

Sondage pour établir un plan de conservation à Saint-Hippolyte

Par Luc Robert

La Municipalité de Saint-Hippolyte a mandaté la firme Éco-corridors laurentiens. L’organisme l’accompagnera dans la réalisation d’un plan de conservation des milieux naturels de son territoire.

La démarche est effectuée dans une perspective de connectivité locale et régionale. Le territoire de Saint-Hippolyte joue un rôle accru dans le maintien d’un réseau écologique dans la région des Laurentides. Par ce plan de conservation, la Municipalité souhaite cibler les milieux naturels à conserver.

« Cette démarche de consultation permettra d’identifier les milieux naturels d’intérêt pour la population, ainsi que les critères à considérer pour la priorisation des milieux naturels à protéger. Grâce aux résultats du sondage, la Municipalité pourra intégrer l’opinion des citoyens dans les priorités », est-il spécifié dans le préambule du sondage.

Lors de la séance régulière du conseil municipal du 14 février dernier, les élus ont adopté un amendement quant à l’octroi du mandat pour la réalisation du plan de conservation des milieux naturels. Il a été révisé à un coût de 23 976 $ (sans taxe), compte tenu qu’Éco-corridors laurentiens possède le statut d’OBNL. Une affectation de surplus de 6 000 $ a aussi été consacrée pour sa réalisation.

« Le sondage se tient du 15 février au 3 mars. Il s’agit d’identifier les critères qui sont impératifs aux yeux des citoyens, pour nos milieux naturels. C’est un outil qui nous aide à mieux comprendre les aspirations des gens. Le plan devrait être complété en septembre 2023, pour un dévoilement à l’automne », a souligné Mme Sonia Tremblay, conseillère responsable du dossier de l’environnement.


Déchets encombrants

Dans un autre ordre d’idées, la Municipalité a procédé à l’octroi d’un contrat pour l’enfouissement des déchets encombrants à Waste Management, pour une somme de 98 000 $, pour une période de trois ans, plus une année d’option. « Il faut comprendre que sans subvention, la facture aurait pu quadrupler pour les déchets et les encombrants », a fait remarqué Mme Tremblay.


Entretien hivernal

Les édiles municipaux ont aussi octroyé un contrat d’entretien hivernal des chemins du secteur sud de la Municipalité à A. Desormaux excavations pour une période de 5 ans. Cette compagnie a été la plus basse soumissionnaire, à 5 726 996 $.


Descente municipale de bateaux

Un règlement a été modifié décréter une dépense et un emprunt de 250 000 $ pour l’exécution de travaux de réaménagement de la descente municipale de bateaux. « Le document adopté à l’époque ne couvrait pas ça. Les fournisseurs ont rehaussé les prix depuis deux ans, pour s’ajuster à la hausse de leurs coûts. Les déboursés passent à 357 000 $. Par ailleurs, une rencontre a eu lieu avec les résidents du secteur, concernant les droits de passages », a informé le maire Yves Dagenais.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *