| Par France Poirier

Sainte-Sophie bannit les sacs de plastique

La Municipalité de Sainte-Sophie a adopté lors de l’assemblée du conseil municipal le 5 novembre dernier, un règlement concernant l’interdiction de distribution de certains sacs à usage unique sur tout son territoire.

 

Par conséquent, à compter du 1er janvier 2020, les établissements dont l’activité principale consiste à vendre des marchandises au détail ne pourront plus remettre des sacs d’emplettes dits «jetables» ou «à­ usage unique» lors des achats.

Cette réglementation vise les sacs d’emplettes de plastique conventionnel, biodégradable, oxodégradable, compostable et papier, sans égard à leur épaisseur.

Les citoyens devront apporter des sacs réutilisables, et ce, en tout temps.

Quelques exceptions

Notons que les sacs d’emballage de plastique utilisés à des fins d’hygiène notamment pour les produits en vrac, la viande, la volaille et le poisson, les sacs en plastique contenant du matériel publicitaire, dans le cadre d’une distribution porte-à-porte, les produits déjà emballés par un processus industriel sont exempts.

Actuellement, entre 1,4 et 2,7 milliards de sacs d’emplettes, principalement des sacs de plastique, sont distribués chaque année au Québec. Seulement 14 % de ces sacs sont récupérés. En plus d’être une nuisance visuelle, les sacs de plastique perdus ou abandonnés ont des impacts importants sur les écosystèmes terrestres et marins, et leur dég­radation peut prendre plusieurs années. Les particules de plastique ingérées par la faune entrent dans la chaîne alimentaire océanique, dont l’humain fait partie.

Les citoyens sont invités à adopter de nouvelles habitudes dont la réduction à la source, qui préconise, entre autres, la diminution des emballages. Utiliser des sacs réutilisables et bannir les produits à usage unique sont deux gestes simples favorisant la réduction à la source ainsi que l’impact environnemental.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

2 Comments

  1. Karolyn

    C’est bien beau et écolo tout ça… Vous faites quoi des cacas de chiens a ramasser pendant les promenades?… Ou les gens qui ont des bacs a litières a vider?…Ils sont malgré tout bien pratiques et si chaque personnes mettait un peu de bon vouloir simplement leur donner une 2e utilite se serait déjà un bon début.C ‘est peut être banal comme détails mais je crois que cela encourage d’un autre côté, les industries n’auront pas le choix d’en produire d’avantage et en bout de ligne sa m’étonnerait que le fait de bannir les sac de plastiques ait un réel impact sur l’améliorer de notre municipalité.

    Reply
    • Jessica

      Pour ce qui est des cacas de pitou, il y a des sacs exprès pour ça dans toutes animaleries/épiceries/pharmacies. Et pour la litière, nous avions une poubelles spécialement conçue pour ça, il y a des recharges pour les sacs, qui ne coûtent pas « la peau des fesses » haha.
      Et oui, réduire la consommation de sacs plastique aide grandement, ils ne se désintègrent pas facilement et encore moins rapidement. Ils sont dangereux pour la faunes aussi. Les sacs réutilisables ne sont pas dispendieux et bien plus pratiques. Étant plus grand qu’un sac « d’épicerie », ils contiennent bien plus de choses. Ça fait environ 8 ans que je n’utilise plus de sac plastique et je n’ai pas vraiment eu à faire de gros compromis… Mais chacun sa vision de la chose 🙂

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août