Michel Gagnon, membre du comité exécutif et président de la commission de la sécurité publique de la Ville de Saint-Jérôme; Viktor Tanasiv, policier du SPVM; Danny W. Paterson, directeur du SPVSJ; et Jean François Dubuc, instructeur et représentant de l’équipe de formation du SPVSJ.

| Par France Poirier

Saint-Jérôme envoie 100 gilets pare-balles

Le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme (SPVSJ) a décidé de livrer plus d’une centaine de vestes pareballes en Ukraine afin de soutenir les populations civiles.

Les hommes ukrainiens doivent rester pour se porter à la défense de leur pays qui subit les attaques de l’armée russe depuis plus de quarante jours. Les vestes sont destinées à ceux-ci.

Cette initiative, rendue possible grâce à la collaboration de la Fédération nationale ukrainienne du Canada et d’un agent du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) d’origine ukrainienne, M. Viktor Tanasiv, fait la fierté du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme.

« C’est avec beaucoup d’émotions et de compassion que les policiers de notre Service de police offriront leurs vestes pareballes aux Ukrainiens. Comme la date d’échéance de ces gilets approche, nous sommes tenus de les remplacer, et ce, même si leur qualité balistique est toujours aussi efficace. La situation en Ukraine nous attriste énormément et nous sommes fiers de contribuer à l’effort de guerre aux côtés des Ukrainiens », explique Danny W. Paterson, le directeur du SPVSJ.

« Soulignons que les membres du conseil municipal de Saint-Jérôme ont approuvé avec empressement la demande de permutation des vestes pare-balles des policiers. Les anciens gilets auront une seconde existence pour une utilisation plus qu’essentielle là-bas », a expliqué M. Michel Gagnon, membre du comité exécutif et président de la commission de la sécurité publique de la Ville de Saint-Jérôme.

La semaine dernière, les représentants des différents partenaires impliqués se sont rencontrés pour la remise officielle des gilets pare-balles. M. Viktor Tanasiv s’était rendu à Saint-Jérôme pour recueillir les vestes. « Nous avons aussi reçu un don du Service de police de Mercier de 23 vestes et manteaux qui seront envoyés en Ukraine. Il nous confirme que c’est la Fédération nationale ukrainienne du Canada qui s’occupe de l’envoi. Les vestes sont envoyées à Toronto ou à Montréal vers la Pologne. Par la suite, elles seront transférées en Ukraine aux endroits désignés », nous a expliqué M. Tanasiv.

Lors de la dernière assemblée du conseil municipal en mars, celui-ci avait approuvé l’achat de nouvelles vestes pare-balles afin de remplacer celles qui arrivaient bientôt à échéance.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.