(Photo: André Bernier)
|

Saint-Jérôme en bref

Par France Poirier

Dans le cadre de l’assemblée du conseil municipal de Saint-Jérôme, le 30 août dernier, nous avons ressorti quelques faits saillants.

Près de 50 000 personnes ont profité des festivités

Le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, a dressé un bilan positif de la dernière saison estivale, marquée par le retour des grands spectacles.

« Les festivités lancées par Paul Piché pour la Fête nationale, le 23 juin, ont remporté un franc succès. Nous avons présenté 4 grands spectacles qui ont attiré plus de 30 000 spectateurs, dont 15 000 uniquement pour la prestation des Cowboys fringants, c’est un record historique », a souligné le maire Marc Bourcier avec fierté.

Huit spectacles ont été présentés à l’amphithéâtre Rolland auxquels plus de 8 250 personnes ont assisté. Plus d’une centaine d’activités sportives et culturelles ont diverti quelque 8 000 jeunes et moins jeunes. Plus de 150 activités ont été présentées par les bibliothèques à l’extérieur et ont été offertes à plus de 3 000 participants.

Fin de la gratuité du transport en commun ?

Des chauffeurs d’autobus d’Exo se sont rendus au conseil municipal afin de demander que le projet pilote de la gratuité du transport en commun à Saint-Jérôme ne soit pas reconduit. Celui-ci doit se terminer le 30 septembre prochain. Les chauffeurs se plaignent d’une clientèle indésirable qui passe de nombreuses heures dans les autobus, menaçant même les chauffeurs et intimidant les autres usagers. Le maire a dit que le conseil se penchait sur cette situation.

Rue Lamontagne

L’augmentation du trafic sur la rue Lamontagne inquiète toujours des citoyens qui, mois après mois, viennent rencontrer les élus pour demander à la Ville de trouver une solution à la circulation grandissante sur leur rue. Une pétition a été déposée à cet effet.

L’étalement urbain de la Ville de Saint-Colomban apporte beaucoup de véhicules sur la rue Lamontagne. L’arrivée du Super C inquiète aussi pour le flot de circulation. Le maire a mentionné que le travail se poursuit avec la Ville voisine pour trouver des solutions. Une rencontre est prévue avec les intervenants et avec les citoyens concernés. Une invitation sera faite aux gens de la rue Lamontagne.

Nomination d’un directeur du service de l’environnement

Afin de répondre aux besoins opérationnels grandissants et de respecter la volonté de l’administration de consolider l’expertise de la Ville en matière d’environnement, le conseil municipal a entériné la nomination de Patrick Boyer au poste de directeur du Service de l’environnement. Ce dernier veillera à définir la mission du service et à cibler ses besoins, ainsi qu’à proposer une structure qui permettra d’atteindre les objectifs choisis.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.