| Par Luc Robert

Près de 1 500 paniers distribués aux personnes dans le besoin

 Les Jérômiens ont fait preuve d’une grande générosité, malgré le contexte difficile de la fin de 2021, en déposant des denrées qui ont permis de confectionner localement 180 paniers de Noël en entrepôt et 400 autres en matériel apporté directement par des fournisseurs. Un total de 1 500 paniers ont été distribués partout sur le territoire.

Restrictions sanitaires obligent, seulement une poignée de membres du Club optimistes de Saint-Jérôme ont pu participer à la préparation des paniers de Noël, samedi dernier dans l’ancien local de la Brasserie Molson, au 840 rue Alfred Viau.

« Nous étions une vingtaine de bénévoles sur place, une cinquantaine au total, avec le service de distribution aux différents points de livraisons. Sur le territoire jérômien complet, nous avons eu l’aide d’une dizaine d’organismes à confectionner près de 1 500 paniers envoyés aux personnes dans le besoin. Nous avions tenu une réunion, quelques semaines auparavant entre les organismes, afin de ne pas nous marcher sur les pieds en dédoublant les territoires de distribution », a souligné Normand Piché, membre optimiste et vétéran responsable de l’équipement de plusieurs organismes sportifs jérômiens. 

Répondre aux besoins

Malgré les effectifs limités, les bénévoles ont encore réussi un tour de force. « L’assemblage a commencé sur le coup de
8h. Puis, une fois le tout terminé, les livreurs ont pris la route à 11h. C’est rapide, avec moins de bras. Mais il faut dire que la pandémie de 2020 nous a permis de développer une logistique efficace. »

M. Piché a tenu à remercier les Jérômiens pour leur grand cœur. « On a été très chanceux que les dons se maintiennent. Les personnes qui ont reçu les paniers se sont dit satisfait, car chacun était bien garni. Quand on regarde ce qui se passe dans plusieurs pays, nous sommes chanceux de pouvoir encore bien manger chez-nous. Avec la hausse de la pauvreté, les besoins sont encore plus grands dans les Laurentides. Merci aux donateurs, qui ont été très nombreux à déposer des produits au marché Métro. »

Implication à Saint-Jérôme

Le hockeyeur septuagénaire demeure actif et ne laisserait sa place sous aucune considération. « Je redonne à la communauté. Nous aidons les points de distributions au Cégep, à l’Ami du quartier, au Centre de jour, aux églises Sainte-Paule et de Saint-Antoine. C’est une très grande entreprise. Mais nous comptons sur un bon Club optimiste, qui travaille pour les jeunes. Chacun a sa tâche et nous essayons de rendre heureuses le plus de familles possibles », a ajouté celui qui s’implique dans le projet pour une 35e année.

C’est d’ailleurs depuis 1954 que le Club optimiste de Saint-Jérôme vient en aide aux familles et aux enfants défavorisés. « On a aussi du plaisir à se rencontrer, le personnel, année après année. Avec le départ de mon épouse, j’ai encore plus
du temps à donner aux autres. On jase, on se rappelle le bon vieux temps, tout en triant et en séparant les cadeaux. On se
fait aussi plaisir à nous d’aider »
, a achevé celui à qui il ne manque qu’une barbe blanche pour concurrencer le vrai Père Noël !

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.