| Par lpbw

Plus de raccompagnements pour Opération Nez rouge à Saint-Jérôme

Pour sa 24e édition, Opération Nez rouge à Saint-Jérôme a effectué 1301 raccompagnements, soit 80 de plus que l’an dernier.

Ce résultat satisfait Michel Gagnon, président de l’Opération Nez rouge à Saint-Jérôme, qui note que la nouvelle génération fait beaucoup appel à ce service. « Plusieurs jeunes ont profité de Nez rouge. Ils sont de plus en plus conscientisés par l’alcool au volant », dit-il.

Selon ce qu’il a vu, les jeunes ont aussi été nombreux à proposer leurs services comme bénévole. Quelque 450 personnes ont donné de leur temps pour l’organisme.

Durant les 16 soirs de l’Opération Nez rouge (une soirée a été annulée à cause d’une tempête de neige), les bénévoles ont avalé 53 740 kilomètres de route pour reconduire les clients chez eux en toute sécurité. « On devait souvent se déplacer jusqu’à Laval ou Montréal. On est aussi allé à Lachute quelquefois », explique M.Gagnon.

Les raccompagnements se sont déroulés sans anicroche ou presque. Une soirée, la voiture d’un client ivre qui était conduite par un bénévole d’Opération Nez rouge a été emboutie par un véhicule conduit par une personne en état d’ébriété. La police a procédé à l’arrestation du fautif.

L’argent amassé durant ces raccompagnements sera distribué à huit organismes locaux voués à la jeunesse. Le montant sera dévoilé seulement le 19 janvier à 19 h au Tapis Rouge, à Saint-Jérôme.

Des statistiques encourageantes

Cette année encore, le bilan de Nez rouge au Québec prouve que l’organisme est apprécié des Québécois. Dans la province, 44 186 bénévoles ont effectué 65 391 raccompagnements.

Durant une conférence de presse, jeudi, Jean-Marie De Koninck, président fondateur d’Opération Nez rouge, a souligné que lors de la fondation de son organisme en 1984, 50 % des accidents mortels étaient causés par l’alcool alors qu’aujourd’hui cette statistique est de 33 %. « En chiffre absolu, c’est 165 décès en 2011, comparativement à 800 dans les années 80 », a-t-il dit à un quotidien de Québec.

L’an prochain Nez rouge fêtera ses 30 ans d’existence.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.