| Par lpbw

Péladeau s'en prend au gouvernement Couillard

TRANSACTION. Le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau s’oppose à la vente de Rona à la multinationale américaine Lowe’s et accuse le gouvernement libéral d’abandonner les employés et les fournisseurs québécois.

«Est-ce que le premier ministre libéral Philippe Couillard va poser des gestes ou faire de l’à-plat-ventrisme, alors que nous perdons un autre siège social, un autre fleuron québécois ?» a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Le député de Saint-Jérôme affirme que cette vente aura des impacts pour les 15 000 employés au Québec et les centaines de fournisseurs. «Actuellement, la moitié des achats de Rona sont faits au Québec alors que les fournisseurs de Lowe’s sont Américains», soutient M. Péladeau, qui ajoute que Rona représente un impact économique de deux milliards de dollars.

Celui-ci estime que le gouvernement doit lancer le signal que ce n’est pas une bonne affaire pour la construction du Québec. «Est-ce que la Caisse remplit sa deuxième mission, qui est le développement économique de notre nation, avec sa transaction?», questionne-t-il.

Notons qu’en 2012, Lowe’s avait tenté d’acheter Rona. Toutefois, le gouvernement était intervenu pour bloquer cette transaction. Cette semaine, la multinationale américaine a réussi à acheter le quincaillier québécois au coût de 3,2 milliards de dollars.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.