Lino Zambito

| Par mychel_lapointe

Parc multisports de Saint-Jérôme: Leclair répond à Zambito

S’il réfute l’argument d’André Durocher voulant que le territoire de la Ville de Saint-Jérôme lui était réservé en bonne partie pour les contrats majeurs, Mario Leclair en fait tout autant, au cours de l’entrevue accordée au Journal Le Nord, concernant certaines allégations qu’a faites au sujet de sa compagnie Équipe 4 Saisons, l’ex-entrepreneur Lino Zambito, devant la Commission Charbonneau au sujet du contrat d’aménagement du parc multisports de Saint-Jérôme.

Rappelons-nous que, lors de son témoignage devant la Commission Charbonneau, Lino Zambito, dont la compagnie Infrabec a fait faillite en mai 2011, avait prétendu que le contrat d’aménagement du parc multisports obtenu par Infrabec en juillet 2010 aurait dû aller à la compagnie Équipe 4 Saisons, de Saint-Jérôme en vertu, disait M.Zambito, d’un système d’attribution impliquant des cabinets de génie-conseil.

Précisons que la soumission d’Équipe 4 Saisons pour ledit contrat comportait une erreur, ce qui l’avait automatiquement écartée du processus.

Dans les faits, la résolution portant sur l’octroi du contrat par les autorités municipales jérômiennes révèle que la proposition d’Équipe 4 Saisons était non conforme et se retrouvait en 3e position à 4,06 M$ (après correction du montant), derrière celles d’Infrabec à 3,991 M$ et David Ridell Excavation/Transport à 3,998 M$.

Par ailleurs, toujours devant la Commission Charbonneau, Lino Zambito a avancé que Mario Leclair, l’aurait contacté, suite à l’octroi du contrat, pour lui demander de lui permettre de le réaliser.

Une part de vrai…

Pour Mario Leclair, il y aurait une part de vrai et une part de faux dans les allégations de Lino Zambito.

«C’est vrai quand il dit que je l’ai appelé et que je suis allé le rencontrer pour lui demander d’aller en sous-traitance pour ce contrat. Comme je le fais à chaque fois qu’il y a un contrat accordé à Saint-Jérôme, puisque je dispose de la machinerie (concasseur et tamiseur de pierre, entre autres) qui permet de réaliser une partie du travail. Par contre, ce n’est pas vrai que j’ai dit à Lino Zambito que la job était pour moi. Finalement, à la cinquième rencontre, il m’a dit qu’il ne pouvait pas me donner de contrat, puisqu’il avait des problèmes avec l’UPAC (Unité permanente anticorruption) et qu’il ne savait pas s’il finirait la job» confie Mario Leclair au Journal Le Nord.

Dans les faits, trois mois après que ses deux dirigeants (Lino et Giuseppe Zambito) eurent été arrêtés (en compagnie de l’ex-mairesse de Boisbriand, Sylvie St-Jean, ainsi que des employés de deux firmes de génie-conseil, Roche et BPR) par l’escouade Marteau et accusés d’avoir participé à un système de collusion en vue de partager des contrats municipaux, Infrabec a déclaré faillite en mai 2011 et les travaux d’aménagement du parc multisports de Saint-Jérôme ont été complétés par un tiers.

Suivez-nous sur Facebook (http://www.facebook.com/Journallenord) et Twitter (@JournalLeNord)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.