Michel Brière est honoré

Le Fonds de l’athlète des Laurentides a rendu hommage au jérômien Michel Brière, dans le cadre de sa huitième remise de bourses, lundi soir, à l’hôtel de Région. Il lui ont remis le 4e prix Henri-Decarnelle pour souligner la marque qu’il a laissée à son sport et ses réalisations qui ont enrichi et profité à la région des Laurentides. Le député de Prévost, Gilles Robert, lui réservait quant à lui une surprise de taille. Il lui a remis la médaille de l’assemblé nationale. Le Fonds de l’athlète en a aussi profité pour remettre 8600$ en bourses aux entraîneurs, équipes, athlètes et clubs des Laurentides.

Michel Brière a débuté sa carrière de boxeur en 1967. Ses 89 victoires en 109 combats lui ont notamment permis de remporter les Gants dorés de 1970 à 1975, les Jeux de la Scandinavie en 1971, le championnat des Bermudes (1973-1974), ainsi que les championnats canadiens et de l’Amérique du Nord en 1975.

Ses combats les plus mémorables lui auront permis de croiser le fer avec le légendaire Sugar Ray Leonard. «Il a mis fin à ma carrière et fut le seul à me passer le K.O. J’ai ensuite choisi les études et je ne l’ai jamais regretté», a avoué l’enseignant de Saint-Jérôme, lors de son discours.

Médaille de l’assemblé nationale

L’entraîneur en chef du club de boxe de Saint-Jérôme, le CRAB, n’a pu contenir ses émotions lorsque le débuté de Prévost, Gilles Robert, lui a annoncé qu’il lui remettait la médaille de l’assemblé nationale.

Visiblement ému, il a tenu à remercier les deux femmes de sa vie: «Je n’aurais pas pu réaliser tout ça sans ma femme. Elle a été très indulgente et patiente. Même chose pour ma nouvelle amie, depuis ma séparation. On dit que derrière chaque grand homme, il y a une grande femme et c’est le cas.»

Le premier entraîneur de l’ex-champion canadien Jean-François Bergeron  ne s’implique pas seulement au niveau de la boxe. Il se distingue aussi par son implication et son dévouement auprès des jeunes décrocheurs de 14 à 17 ans. Les autorités judiciaires lui confient régulièrement par ordonnances de cour des jeunes délinquants de 15 à 20 ans pour la supervision et la réalisation de travaux communautaires.

8600$ en bourses

Le Fonds de l’athlète des Laurentides a remis une bourse de 1 000$ à Olivier Lavoie dans la catégorie excellence. Cette année, l’athlète de Sainte-Adèle a terminé troisième au championnat canadien universitaire à la course d’athlétisme de 3000m. Il a aussi ajouté à sa fiche les titres de champions québécois, universitaire et civil au cross country, en plus de ceux de champions québécois et universitaire au 1500m. «Cette bourse fait beaucoup de bien. Elle sera d’une grande aide pour mes camps d’entraînement », a-t-il expliqué.

Cendrine Browne de Prévost et Yohan Patry de Saint-Jérôme ont reçu une bourse de 500$ dans la catégorie relève. Ariane Lewis de Saint-Sauveur, Carolane Ouellette-Robichaud et Nicolas Vachon de Saint-Hippolyte et Carol-Ann Savoie de Sainte-Sophie ont pour leur part obtenu 250$ en développement.

Neptune-synchro récompensé

Le club de nage synchronisée Neptune-synchro a été récompensé d’une bourse de 1000$ dans la catégorie club, tout comme les Kodiaks de Saint-Jérôme, au niveau équipe.

 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.