Mario Fauteux défendra le Parc du Lac Jérôme.

| Par France Poirier

Mario Fauteux sera candidat auprès de Marc Bourcier

L’ex-conseiller municipal expulsé par Stéphane Maher, Mario Fauteux, fait un retour en politique municipale en se présentant pour le Parti Avenir Saint-Jérôme de Marc Bourcier.

Mario Fauteux compte défendre le parc du lac Jérôme, ayant été aux premières loges de sa création. « Le parc du Lac Jérôme est réellement en danger. C’est mon bébé, je vais tout faire pour le protéger! », lançait le candidat du Parti Avenir Saint-Jérôme Mario Fauteux. C’est lors d’une conférence de presse tenue dans les sentiers du Parc naturel que Marc Bourcier a présenté son candidat pour le district 10.

« Même après le départ du maire Stéphane Maher, le conseil de ville continue de leurrer la population. Son manque de transparence en ce qui concerne le dossier du Lac Jérôme en est un exemple parfait. Toute la vérité sur le vaste territoire avoisinant le Lac Jérôme n’a pas été dévoilée, » affirme Mario Fauteux. Ce dernier a présidé le comité créateur de cet espace vert.

Transformation

Mario Fauteux affirme que selon les plans et devis de la Ville, le parc et les terres avoisinantes à celui-ci seront transformés par des routes qui traverseront ses sentiers, dont un carrefour giratoire, en plein cœur de la forêt, directement sur un sentier pédestre.

« Seront reliés à ce carrefour giratoire quatre futurs boulevards : celui de la Traverse qui partira de la rue Bélanger, celui de la rue Filion, celui de la rue Ouimet et finalement un quatrième qui sera relié à la route 158 », soutient Mario Fauteux.

Selon le candidat, le Lac Jérôme et le vaste territoire forestier qui l’entoure sont en danger, mais le plan de développement tel que proposé par la Ville va coûter très, très cher aux citoyens.

« Il en coûterait moins cher d’acheter tous les terrains privés autour du Lac Jérôme que de modifier les collecteurs d’eaux usées ainsi que notre usine d’épuration, des travaux majeurs qui seront obligatoires afin d’accueillir ces nouveaux résidents. »

Il ajoute que les déversements d’eaux usées dans la rivière du Nord, à un niveau déjà alarmant, augmenteront avec l’arrivée de 10 000 nouvelles portes. Il est assuré que la qualité de l’eau de la rivière sera sérieusement touchée et que les activités liées à la rivière, telle que la pêche, pourraient être compromises notamment chez nos voisins de Saint-Colomban et Mirabel!

Moratoire demandé

« Étant donné la grande méfiance qu’éprouve la population à l’égard du conseil de ville, ce dernier doit se retirer du dossier et laisser le soin au prochain conseil municipal de prendre toutes les dispositions nécessaires pour protéger l’ensemble de ce territoire et ses accès. Avenir Saint-Jérôme demande donc que, par mesure préventive, un moratoire soit immédiatement imposé », souligne Marc Bourcier.

Avenir Saint-Jérôme va élaborer un plan assurant la survie et la protection du territoire du Lac Jérôme ainsi que tous ses sentiers. « Ce mandat sera confié à la personne la plus compétente à Saint-Jérôme pour assurer la protection du parc, son plus ardent défenseur, celui-là même qui l’a créé, M. Mario Fauteux que l’on surnomme à juste titre « le père » du parc du Lac Jérôme », souligne Marc Bourcier, chef d’Avenir Saint-Jérôme.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.