(Photo : Courtoisie)

Maisons inondées et fermeture du pont Mackenzie à Saint-Colomban

Par Aurélie Moulun

Le secteur de la rue du Bord-de-l’Eau à Saint-Colomban est victime du débordement de la rivière du Nord. Une dizaine de maisons ont déjà été inondées et la Ville a décidé de fermer le pont Mackenzie.

Le 17 avril, la Ville a fermé le pont Mackenzie par prévention à la suite de la crue des eaux. « En fait, c’est l’accès au pont qui est fermé parce que d’un côté, le bord de la route est plus bas, donc il y a un risque », explique le maire Xavier-Antoine Lalande. Il ajoute que pour l’instant, l’eau n’est pas arrivée au niveau du pont. « Mais les passages de véhicules peuvent créer des vagues, ce qui peut s’avérer problématique », indique M. Lalande au Journal.

Saint-Colomban en mode prévention

Le Service incendie de la Ville a été notamment mobilisé pour faire de la prévention et pour veiller au bien-être des résidents sinistrés. « Il fait la tournée des résidents du secteur pour s’assurer qu’ils puissent se déplacer et répondre à leurs besoins », souligne M. Lalande. Un bateau pneumatique sillonne également la rivière dans le secteur pour venir en aide aux citoyens dans le besoin.

Le Service a installé des repères ce matin afin de quantifier l’augmentation du niveau de l’eau. « On va continuer à faire ça cet été. D’un côté pour assurer la sécurité des citoyens, mais ça va nous permettre aussi de compiler les données. »

Ces événements ne surprennent pas le maire qui les avait plutôt anticipés. Il indique que ce type d’événement arrive d’ailleurs chaque année à Saint-Colomban. « Les citoyens de ce secteur sont habitués aux inondations. Pour plusieurs, ça fait quelques années qu’ils sont là, donc ils sont habitués et même équipés pour s’en sortir. »

Pour l’instant, le maire soutient que la situation n’est pas aussi grave que celle connue en 2019. Il ajoute que le Ville continue de suivre le développement de la situation. « Ça va dépendre des précipitations. Si on a encore de grosses averses dans les prochains jours, ça pourrait être problématique. À Saint-Colomban, on doit attendre entre 24 h et 48 h avant de ressentir les effets d’une pluie au nord dans les Laurentides. »

La Ville de Saint-Colomban continuera à surveiller ses cours d’eau, notamment ceux qui alimentent la rivière du Nord sur son territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *