| Par lpbw

Maher invite la population à signer la pétition

SAINT-JÉRÔME. Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, a signé la pétition lancée sur le site de l’Assemblée nationale par le député Pierre-Karl Péladeau pour demander à Hydro-Québec d’acheter ses câbles chez General Cable à Saint-Jérôme. M. Maher invite par ailleurs tous les Jérômiens à signer cette pétition afin d’assurer la survie de l’entreprise à Saint-Jérôme et « d’éviter une atteinte négative à la santé économique de la Ville ».

Messieurs Péladeau et Maher souhaitent que tous ces achats soient plutôt faits au Québec, à Saint-Jérôme.

L’avenir de l’usine lié aux achats d’Hydro-Québec

«L’achat local est un levier de développement économique puissant pour une ville, une région et une province», dit le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher. «C’est une évidence. L’achat local nous permet de créer de la richesse collective. Je demande à tous les gens des Laurentides de signer la pétition de Monsieur Péladeau, afin que le gouvernement du Québec et la société Hydro-Québec témoignent de la même sensibilité à l’égard de l’économie de notre région», ajoute le maire suppléant Gilles Rober.

 

Rappelons qu’il y a quelques mois, le conseil municipal de Saint-Jérôme avait adopté une résolution en appui à la démarche menée par les employés de General Cable.

Bon rendement

L’usine de Saint-Jérôme fabrique des câbles électriques et a pour principal client Hydro-Québec. General Cable ayant fermé trois usines de câbles électriques au Québec depuis 2008, la société d’État a dirigé ses achats annuels de plusieurs millions de dollars vers d’autres fournisseurs, principalement aux États-Unis.

 

À la suite d’une étude sur l’orientation des activités de l’entreprise, General Cable avait décidé d’épargner l’usine de Saint-Jérôme puisqu’elle a un bon rendement, tandis que deux usines américaines doivent fermer. Néanmoins, la direction a rappelé que la survie de l’usine de Saint-Jérôme était liée aux contrats avec Hydro-Québec.

 

On rappelle qu’à La Malbaie, en 2014, l’arrêt des opérations de la compagnie a entraîné la perte d’une soixantaine d’emplois.

Les 80 membres de la section locale 589 du syndicat Unifor craignent une situation semblable à Saint-Jérôme si Hydro-Québec ne révise pas ses pratiques d’achat.

Voici le lien de la pétition : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-5279/index.html

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.