Le député Youri Chassin et Mgr Raymond Poisson.

| Par France Poirier

L’extérieur de la petite chapelle du cimetière sera restauré

Un financement de 185 500$ pour la restauration de la chapelle du cimetière de Saint-Jérôme a été annoncé par le député Youri Chassin, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

La somme consentie fait partie de l’enveloppe totale de 15 M$ du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, annoncée récemment par la ministre de la Culture et des Communications pour l’année 2021-2022.

« Afin de rappeler notre passé et de nourrir notre mémoire, nous devons protéger ce patrimoine qui constitue un outil de connaissances privilégié sur l’histoire du Québec. Ce patrimoine n’est pas seulement religieux, il est aussi culturel et social. En effet, les lieux de culte ont joué et jouent encore aujourd’hui un rôle majeur en matière de cohésion sociale et les citoyens s’y retrouvent pour des activités non seulement religieuses, mais également communautaires et très souvent culturelles. Notre patrimoine religieux est constitué de magnifiques témoignages de notre passé. Les Québécoises et les Québécois prouvent pour cet héritage une légitime fierté et c’est pourquoi notre gouvernement s’est fait un devoir de le sauvegarder et de le faire connaître », a fait savoir Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications.

« La chapelle du cimetière de Saint-Jérôme abrite la sépulture du curé Labelle, personnage historique de premier plan pour les Laurentides et le Québec entier. Rappelons qu’à l’époque, 10 000 personnes ont assisté à ses funérailles, une foule inouïe. Homme de foi religieuse, mais aussi homme plein de foi envers ses semblables et la nation québécoise, sa dernière demeure doit pouvoir préserver sa mémoire honorablement. Je remercie la ministre de la Culture et des Communications », a souligné sur place le député Youri Chassin.

« L’évêque catholique romain ajoute un montant de 100 000 $ pour la réfection de la toiture et de l’enveloppe extérieure de la chapelle. Il faut prévoir des coûts de 25% plus élevés actuellement à cause notamment des coûts des matériaux. Nous sommes dans des travaux d’urgence. L’évaluation de l’architecte est de 290 000$ au total pour la réfection de l’extérieur incluant la toiture. Le fonds du cimetière devrait aussi être mis à contribution. Au cours des prochaines années, nous souhaitons pouvoir restaurer l’intérieur si nous obtenons du soutien financier. Le Conseil du Patrimoine religieux est unique au pays, parce que la province du Québec s’est unie pour conserver le patrimoine », a indiqué Mgr Raymond Poisson, responsable du Diocèse de Saint-Jérôme et du Diocèse de Mont-Laurier.

La chapelle du cimetière n’a pas de valeur architecturale, mais elle est éligible à la subvention parce qu’elle est citée comme patrimoine identitaire par la Ville.

Un peu d’histoire

Le curé Labelle est décédé à Québec le 4 janvier 1891. Quatre jours plus tard d’imposantes funérailles se tenaient à Saint-Jérôme. C’est dans la crypte de la petite chapelle du cimetière qu’il repose en paix, entouré des sépultures de 23 autres prêtres.

Source : Histoire et Archives Laurentides (HAL)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.