Le maire de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande et le président de l’UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté. (Photo : France Poirier)
|

Les élus municipaux de la région se mobilisent

Par France Poirier

 Ils étaient près de 50 élus municipaux des Laurentides à s’être déplacés à Saint-Colomban pour discuter des enjeux de la région. Cette rencontre a eu lieu dans le cadre de la tournée provinciale du président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Gaspé, Daniel Côté.

Ayant pour thème « Municipal d’abord », la tournée visait à faire le point et à discuter des enjeux locaux et régionaux. C’est en présence du président du caucus régional des Laurentides de l’UMQ et maire de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande, que M. Côté a rencontré les élues et élus municipaux. 

Le président visitera plus d’une trentaine de municipalités à travers le Québec jusqu’en septembre. Il souhaite faire ressortir les priorités municipales en prévision des élections provinciales, qui auront lieu le 3 octobre prochain. Quatre grands thèmes sont abordés : les finances et la fiscalité; l’habitation et le logement; l’aménagement du territoire et les infrastructures; le développement régional.

« Les sujets qui nous animent se ressemblent beaucoup d’une région à l’autre. Évidemment, il y a toujours des enjeux municipaux, mais globalement ce dont les élus nous parlent toujours, c’est au niveau du financement. Nos revenus reposent presque exclusivement sur les revenus fonciers qui n’augmentent pas au même rythme que les responsabilités qu’on nous ajoute », soulignait le président Daniel Côté lorsque le Journal l’a rencontré.

Revoir la répartition fiscale

Il explique que le gouvernement doit donner plus de responsabilités aux municipalités. 

« On est capable d’en prendre. Par ailleurs, il faut revoir la répartition fiscale. Avec l’inflation galopante, la hausse du carburant, et on en consomme beaucoup, nos dépenses augmentent, mais nos revenus plafonnent. On voit une mise à jour économique au provincial, alors que dans leur cas, leurs revenus ont explosé grâce à l’inflation. Une iniquité qui s’est installée. On travaille avec les gens qui font le gouvernement, c’est pour ça qu’on sensibilise tous les partis en cette période électorale. D’ailleurs, à l’automne, on présente un sommet électoral municipal et tous les chefs de partis ont accepté d’y participer et de répondre à nos questions le 16 septembre prochain. On a bâti une plateforme électorale municipale », expliquait M. Côté.

Enjeux régionaux

« Les enjeux ne sont pas tellement différents. Dans les Laurentides, on connaît une hausse du taux de croissance de la population et une attractivité de notre territoire. Par conséquent, il y a une forte pression sur nos services. Il y a un transfert des responsabilités vers les municipalités, mais l’argent ne suit pas. On le sait que les taux de croissance vont encore augmenter. Par ailleurs, nous sommes le caucus qui a regroupé le plus d’élus dans le cadre de la tournée du président. On veut envoyer un message fort au gouvernement sur nos besoins dans les Laurentides. On veut que le gouvernement ajuste les investissements en lien avec les besoins de notre région », a souligné Xavier-Antoine Lalande.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.