(Photo : Alexane Taillon-Thiffeault)
Environ une vingtaine de personnes ont marché jusqu'au bureau du député Youri Chassin.
|

Le RUTAC-RDN entendu : Le Journal a fait la différence

Par France Poirier

Le 20 mars dernier, le journal Le Nord mettait en lumière la manifestation des personnes en situation de handicap en lien avec leurs difficultés liées au transport adapté.

En exposant la problématique et leur mobilisation dans nos pages, le ministère des Transports et de la Mobilité Durable (MTMD) a été interpellé. Il a répondu par voie de communiqué le 25 mars au Regroupement des usagers du transport adapté de la Rivière-du-Nord (RUTAC-RDN).

C’est grâce notamment à la couverture médiatique de notre journaliste, Alexane Taillon-Thiffeault, que le RUTAC-RDN a pu adresser une lettre ouverte encore plus forte à la ministre des Transports, Mme Geneviève Guilbault. « On lui a fait part des problématiques et on lui a partagé notre dossier de presse », souligne la directrice générale du RUTAC-RDN, Nathalie Goyer.

« Nous avons été vus et entendus et c’était notre objectif. Les usagers du transport adapté sont des humains, pas des colis. Ils sont en droit de se déplacer librement peu importe leur condition physique ou mentale ou leur âge. Les handicaps n’ont pas d’âge ni de condition. Les personnes vivant avec un handicap doivent faire partie plus que jamais d’une société inclusive à part entière », explique Mme Goyer.

Nathalie Goyer précise l’importance du journal local. « Merci d’avoir été présents pour nous aider dans notre cri du cœur en dévoilant l’inacceptable dans votre journal. »

Une réponse du bureau de la ministre

À la suite de notre texte à la Une, le bureau de la ministre des Transports a répondu à l’appel de l’organisme. Geneviève Guilbault a annoncé la mise en place d’un comité consultatif sur le transport des personnes en situation de handicap. Celui-ci permettra d’entendre les revendications des organismes défendant le transport adapté partout au Québec. 

Le comité se penchera notamment sur le financement, le rôle des municipalités et des MRC, l’accessibilité des modes de déplacement, la main-d’oeuvre et les formations. Il aura aussi comme mandat de discuter des enjeux reliés au transport adapté. Il sera notamment question de revoir l’encadrement financier, réglementaire et organisationnel du transport collectif destiné aux personnes en situation de handicap. Cinq rencontres du comité sont prévues et une première a eu lieu le 25 mars. Un rapport sera produit à la fin de l’année 2024.

« Le transport adapté a fait l’objet de nombreux échanges dans le cadre de ma vaste tournée sur la mobilité. Nous avons déjà ciblé certaines pistes de solution, mais toujours à l’écoute des utilisateurs des services de transport adapté, et faisant suite à une demande qu’ils portaient, ce nouveau comité de travail, présidé par mon adjoint gouvernemental, Sébastien Schneeberger, nous permettra de mieux moduler l’offre de service de transport en fonction des attentes exprimées », a fait savoir la ministre Geneviève Guilbeault.

Pour sa part le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, s’est dit heureux de la mise en place de ce comité afin de s’attarder de près à l’amélioration des services de transport au bénéfice des personnes en situation de handicap. « C’est un élément important pour assurer une pleine participation sociale des personnes vivant avec un handicap. Je suivrai avec attention l’évolution des travaux ainsi que les recommandations qui en découleront », a souligné ce dernier par voie de communiqué. 

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *