(Photo : Courtoisie)
Lou Couture
|

Le coroner enquête : Testé positif après son décès à 22 ans

Par France Poirier

Un jeune homme de 22 ans de Saint-Jérôme, Lou Couture, est décédé chez lui le 7 avril dernier. À la suite de son décès, on a découvert qu’il était positif à la COVID-19. Le coroner enquête pour connaître les causes exactes de sa mort.

« Il avait des symptômes de rhume depuis quelques jours, mais pas pour penser que c’était la COVID. Puis, le 7 avril il est décédé. C’est notre coloc qui l’a retrouvé. Moi j’étais absent », a souligné Olivier Gagnon, coloc de Lou Couture. « On ne savait pas qu’il était positif au moment de son décès et lui non plus. C’est la Santé publique qui nous a avisé et nous sommes allés passer un test (négatif). »

« Il s’était pris en main, faisait de l’exercice, s’alimentait mieux. Je ne suis pas convaincu qu’il soit décédé de la COVID, c’est l’enquête du coroner qui le dira. C’était un jeune homme plein de vie, plein d’humour. Il a aussi été président de la Polyvalente Saint-Jérôme. Il était très impliqué et se battait pour les autres et pour différentes causes. Il était là pour tout le monde. Il m’a poussé à réaliser mes rêves. J’ai fait de l’humour et il écrivait les textes avec moi. On s’est connu, il était en première secondaire et moi en cinquième secondaire. Nous nous sommes connus à l’improvisation », ajoute Olivier.

Olivier Gagnon s’est dit déçu que, dans plusieurs médias, on ait présumé des causes du décès de Lou. « Moi, je préfère attendre le rapport du coroner », ajoute-t-il.

Le Centre intégré de Santé et de Services sociaux des Laurentides a confirmé dans les médias que le jeune homme était atteint de la COVID-19, mais que c’est l’enquête du coroner qui déterminera si c’est cette maladie qui a causé son décès.

Trois décès en trois jours

Olivier Gagnon et son grand-père Gilbert Viau avant
la pandémie.

Pour Olivier Gagnon, c’était une semaine difficile. Il a eu la douleur de perdre son coloc Lou Couture le 7 avril. Le lendemain, sa tante Nicole Viau âgée de 61 ans décédait d’une insuffisance respiratoire COVID et le 9 avril, c’est son grand-père Gilbert Viau 86 ans (père de Nicole) qui perdait la vie à la suite d’une pneumonie COVID.

Les deux étaient des personnes bien connues du secteur Saint-Antoine à Saint-Jérôme. « Mon grand-père a été 25 ans marguillier de la paroisse Saint-Antoine et a tenu l’église à bout de bras longtemps. Puis, sa fille Nicole a été bénévole plusieurs années de la paroisse et a été le sourire accueillant de la Clinique vétérinaire Saint-Antoine pendant plus de vingt ans », nous confie Olivier. Nos sympathies aux familles éprouvées.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Denise

    Mes plus sinceres condoléances a toi et ta famille Olivier

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.