(Photo : Aurélie Moulun)

L’Aire ouverte de Saint-Jérôme ouvre ses portes aux jeunes de 12 à 25 ans

Par Aurélie Moulun

L’Aire ouverte de Saint-Jérôme inaugurait ses nouveaux locaux dans le centre-ville de Saint-Jérôme, le 5 juin dernier, en compagnie de Lionel Carmant, ministre responsable des Services sociaux, et de Youri Chassin, député de Saint-Jérôme.

Cette ressource permet aux jeunes de 12 à 25 ans d’obtenir de l’aide ou des conseils rapidement et ce, sans rendez-vous.

Au cours de la conférence de presse, M. Carmant indiquait l’importance de ce type de service dans la région. « Le déploiement des Aires ouvertes est vraiment une priorité pour moi. Parce que c’est un concept qui est fait par les jeunes, pour les jeunes. Ça amène des services à ceux qui, probablement, n’en auraient pas bénéficié par ailleurs. Lorsqu’on déploie ce concept, ce que ça nous a permis de voir, c’est qu’en plus d’amener des nouveaux usagers, on a également noté une diminution significative de nos listes d’attentes en santé mentale jeunesse. Ça, j’en suis extrêmement heureux », soulignait le ministre.

« Ce qui est aussi important à noter, c’est que c’est le premier point de service dans les Laurentides, une région où la population augmente beaucoup », ajoutait-il.

Ce point de service se situe d’ailleurs dans les anciens locaux du Carrefour jeunesse-emploi, expliquait Youri Chassin. « Donc, il y a déjà une habitude pour certains jeunes de venir ici. Je pense que c’est un excellent choix de lieu, c’est très stratégique. »

Une ressource conçue par les jeunes

« Si on avait l’humilité de dire qu’on ne sait peut-être pas exactement ça va être quoi le modèle idéal ? On va laisser les jeunes décider. Cette humilité-là, je trouve qu’elle mérite d’être célébrée, parce qu’on a cette possibilité d’être plus innovant, d’être plus adapté quand on a le moment de réalisation… C’est ceux qu’on veut aider qui vont savoir », racontait M. Chassin lors de la conférence.

Pour le député de Saint-Jérôme, l’Aire ouverte regroupe un réseau de services au bénéfice des enfants et des jeunes adultes. « Quel bel exemple où l’on rassemble les services autour des personnes, plutôt que de demander aux personnes d’aller dans différents services. »

M. Chassin est convaincu que cette ressource aura un impact significatif et « transformateur » dans la MRC de La Rivière-du-Nord.

Des services, des conseils et du soutien

Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, expliquait plus en détails l’ensemble des services offerts par l’Aire ouverte de Saint-Jérôme. « Grâce à notre Aire ouverte, les jeunes de 12 à 25 ans du secteur de Rivière-du-Nord ont accès à des services pour leur bien-être tels que des services psychosociaux, des services infirmiers, notamment pour la santé sexuelle. Grâce aux partenaires impliqués les jeunes peuvent aussi recevoir des conseils pour les études, le travail, le logement et des renseignements sur l’aide financière ou juridique. En place depuis quelques semaines, ce nouveau local peut être fréquenté par des jeunes avec ou sans rendez-vous. Tous sont très bienvenus ici. »

L’Aire ouverte de Saint-Jérôme a notamment vu le jour grâce à la collaboration entre plusieurs partenaires de la région. Entre autres, le Service de police, la Ville, le Cégep, la Ressourcerie Éclipse, le Café de rue SOS et la maison des jeunes Rivière-du-Nord ont travaillé en collaboration afin « de développer un réseau de services intégrés adapté aux jeunes des environs de Saint-Jérôme ».

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *