Serge Boyer
|

La Coop santé Bellefeuille lance de nouveaux services

Par Lpbw

Un an et demi après sa création, la Coopérative de solidarité santé Bellefeuille annonce le lancement de Groupes santé, la mise sur pied de services de massothérapie et l’addition d’une journée de prélèvements par l’infirmière.

Les Groupes santé, qui prendra la forme de rencontre d’une heure et demie, s’inscrit dans un contexte de prévention de la santé et de pénurie de médecins. « Si les gens se prennent en main, il y a moins de risques qu’ils aillent dans les urgences», affirme l’infirmière Valérie-Catherine St-Jacques, qui animera ces groupes qui devraient avoir lieu d’une à deux fois par mois.

Ces rencontres seront sous forme de discussion. Des conférences et des activités auront aussi lieu afin de permettre aux participants d’améliorer et de maintenir leur santé. Les thématiques des rencontres seront choisies par les participants.

Durant cette initiative, les gens apprendront à se responsabiliser et à prendre ses indicateurs de santé (glycémie, tension artérielle et poids), au lieu de se rendre chez le médecin.

Gratuit pour les membres, cette activité coûte 20 $ pour cinq rencontres pour les non-membres. Ces derniers peuvent toutefois assister à la première rencontre gratuitement.

« Depuis le début de la coop, nous avons les Groupes santé dans notre mire», lance Diane Arsenault, présidente de la Coopérative de solidarité santé Bellefeuille.

Une massothérapeute à la Coop santé

Toujours dans le but de prévenir les problèmes de santé, un service de massothérapie sera offert dès le 16 mai. La massothérapeute Julie Baert, spécialisée en massage suédois et thérapeutique, sera à la Coop santé chaque jeudi.

Selon, Mme Arsenault ce service était demandé par les membres. « Le massage c’est l’entretient de la santé, combattre le stress, se remettre en forme, la détente», explique-t-elle.

Les membres de la Coop santé devront débourser 55 $ pour une heure alors que les non-membres paieront 65 $ pour une heure.

Pénurie de médecins

Alors qu’une journée de prélèvements était à l’horaire jusqu’ici, la Coop santé a décidé d’en ajouter une autre. L’infirmière sera donc présente les mercredis et vendredis. Encore là, la demande était forte chez la population pour ajouter une journée.

Le médecin, Alain Seyer, sera sur place les mêmes jours pour accueillir les patients. M.Seyer reçoit un peu plus de 700 personnes. Un autre médecin serait très bienvenu par la Coopérative de solidarité santé Bellefeuille. «Nous avons fait des démarches pour avoir un autre médecin. Toutefois, comme il y a une pénurie de médecins, c’est difficile d’en attirer un», souligne Diane Arsenault.

Mise sur pied à l’automne 2011, l’endroit compte 1 300 membres, dont environ 200 qui ont moins de 18 ans.

Pour plus de renseignements, on se rend au www.coopsantebellefeuille.org

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.