| Par isabelle-houle

François Legault veut une relève mieux outillée

Politique

De passage dans la région pour son caucus présessionnel, le chef de la CAQ, François Legault, a affirmé qu’il souhaitait mettre sur pied des outils concrets pour dépister plus tôt les troubles d’apprentissage chez les enfants.
C’est lors d’un point de presse à l’Hôtel et Spa Mont Gabriel, rassemblant les médias nationaux et quelques membres du caucus de la CAQ ainsi que le Dr Lionel Carmant, neurologue et chercheur à l’Hôpital Sainte-Justine, que M. Legault a affirmé qu’« il faut agir ».
Abordant du même coup le manque de médecins de famille pour les Québécois, M. Legault soutient qu’il mandate ses pairs; François Paradis, porte-parole en Santé et Services sociaux, Jean-François Roberge, porte-parole en Éducation, et Geneviève Guilbault, porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de Famille, ainsi que le Dr Carmant pour développer un programme de dépistage précoce pour les problèmes de neurodéveloppement chez les enfants du Québec.
« Combien de fois a-t-on entendu un parent qui soupçonne à l’âge de deux ans, trois ans, des problèmes de développement chez son enfant et qu’il est obligé d’attendre 12, 18 ou 24 mois pour avoir un diagnostic à l’hôpital? Une fois le diagnostic obtenu, [le parent] doit se mettre sur la liste d’attente pour obtenir des services. Ça n’a pas de bon sens! », affirme-t-il.

Un nouveau candidat?

Dr Carmant a pris la parole pour exprimer sa « déception » face aux actions du ministre de la Santé, Gaétan Barrette. « Nous avons tout ce qu’il faut et d’excellents intervenants où le dépistage devrait se faire.
Malheureusement, ceux-ci n’ont pas les outils ni le temps. »
Questionné sur ses ambitions politiques au sein de la CAQ, ce dernier n’exclut pas qu’il puisse se présenter. « Dr Barrette n’a pas réussi à faire le travail auquel je m’attendais. Quand il s’est lancé en politique, je pensais qu’il allait pouvoir faire un changement. Quatre ans plus tard, je réalise que je suis déçu de l’évolution de notre système de santé et de l’accès aux soins de qualité, au moment approprié. »

François Legault dans les Laurentides

François Legault et son équipe ont poursuivi leur tournée régionale, notamment à Prévost où ils ont rencontré le maire de la municipalité. Lors de cette rencontre, le maire Paul Germain tenait à rencontrer le chef de la CAQ afin de lui présenter un des projets mobilisateurs de la nouvelle administration : l’implantation d’une école secondaire à Prévost. « Lors des élections provinciales, je suis certain que les Prévostoises et les Prévostois ne voteront pas pour un parti, mais ils voteront pour une école secondaire », précise le maire. Par la suite, la délégation caquiste a dîné avec des élus de la région.
« On veut que la région des Laurentides devienne complètement caquiste! Il nous reste quelques comtés à prendre. On fonde de grands espoirs sur ces comtés. Nous n’avons pas encore de candidats définitifs ici », conclut François Legault.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.