Circonscription de Prévost.
|

Élections 2022: Circonscription de Prévost

Par Rédaction

Sonia Bélanger

Candidate pour la Coalition avenir Québec 

Sonia Bélanger.

Gestionnaire de renom, Sonia Bélanger occupe, depuis 2015, la fonction de présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, l’un des plus importants établissements de santé au Québec. Infirmière de formation, elle a complété une maîtrise en administration de la santé à l’Université de Montréal. Elle siège notamment au sein du Conseil d’administration d’Urgences-santé et de l’Institut national de santé publique du Québec. 

Initiatrice de changements majeurs, tant dans les services psychosociaux que dans des hôpitaux spécialisés, Sonia Bélanger s’emploie à mobiliser les intervenants et le corps médical dans la réalisation de nombreux projets visant à améliorer la santé et le bien-être de la population. 

Elle possède une remarquable compréhension du système de santé québécois ce qui fait d’elle une experte dans le domaine. 

Rose Crevier-Dagenais

Candidate pour Québec solidaire  

Rose Crevier-Dagenais.

Rose Crevier-Dagenais.

Rose Crevier-Dagenais est paramédic et a été au front pendant la pandémie, notamment dans les CHSLD lorsque les besoins étaient criants. Dans le cadre de son travail, elle a un accès direct à la population et est en mesure de voir leurs besoins. Elle s’implique depuis des années dans différents organismes communautaires de la région, en plus d’avoir effectué des projets d’aide humanitaire à l’international.

Elle a été membre de la Commission de l’enseignement collégial du Conseil supérieur de l’Éducation, puis a été présidente de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) où elle a négocié le rapatriement de 80 millions de dollars en transferts fédéraux jusqu’au programme québécois d’Aide financière aux études. L’engagement a toujours été présent dans ses emplois et son bénévolat.

Suzanne Pomerleau

Candidate pour le Parti libéral du Québec

Suzanne Pomerleau.

Suzanne Pomerleau.

Rassemblant 42 ans d’expérience à titre de notaire, Suzanne Pomerleau fut également enseignante en droit des affaires au Collège Lionel-Groulx à Sainte-Thérèse. Maintenant retraitée, elle souhaite mettre à profit son expérience afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des familles et des aînés de la circonscription de Prévost. La Laurentienne ayant résidé à Saint-Sauveur durant de nombreuses années saura soutenir la communauté en matière d’accès à un médecin de famille pour tous, d’une place en garderie à 8,70 $ pour chaque enfant et de support à l’achat d’une première maison. La candidate ayant réalisé un tour du monde à sac à dos à l’âge de 30 ans souhaite également agir en matière de protection de l’environnement et d’économie pour Prévost.

Thérèse Chabot

Candidate pour le Parti québécois

Thérèse Chabot.« Je suis maintenant conseillère syndicale après avoir milité plus de 25 ans dans la fonction publique. Je suis diplômée en santé et sécurité du travail. Je compte plus de 30 ans de service au gouvernement du Québec. Je suis mère et grand-mère. J’ai habité St-Hippolyte et Prévost plus de 20 ans. Divers enjeux de la circonscription m’interpellent, citons : les déplacements durables et efficaces, le développement du plein potentiel des gens, l’intégration harmonieuse des personnes peu importe leur provenance et leur condition, la place des femmes dans la société, les soins de proximité. Mon souhait : porter haut et fort la voix des gens des gens de la circonscription de Prévost à l’Assemblée nationale. Je les servirai avec l’énergie, l’intégrité et l’éloquence qui me caractérisent! »

Benoit Cloutier

Candidate pour le Parti conservateur du Québec

Benoit Cloutier.

Benoit Cloutier.

« Je me nomme Benoit Cloutier, je suis né a Sorel-Tracy et j’ai passé mon enfance et mon adolescence dans cette ville. A l’âge de 17 ans je me suis enrôlé dans les Forces Armées Canadiennes dû à une récession et d’un manque d’emplois dans ma région. Je compte une carrière de 33 ans de service donc 22 ans dans la force régulière et 11 ans dans la force de réserve au sein de l’Organisations des Cadets du Canada. Je me suis retiré des Force Armées Canadienne en 2013 pour des raisons médicales à l’âge de 50 ans. A partir de là j’ai pris soin de ma santé physique et mentale. Après un bon rétablissement et encore quelques séquelles physiques, je me sens enfin prêt a affronter de nouveaux défis. La scène politique n’était pas dans mes projets, cependant quand j’ai vu qu’il y avait un manque de candidats, j’ai sauté sur l’occasions de vouloir tenter de changer les choses. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.