(Photo : Courtoisie)
|

Édifice Taillon : Le maire obtient l’appui des conservateurs

Par France Poirier

Le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, a rencontré le 7 décembre dernier le député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Pierre Paul-Hus, concernant le dossier du centre correctionnel communautaire à Saint-Jérôme. M. Paul-Hus, lieutenant québécois du Parti conservateur, n’a pas hésité à donner son appui afin d’éviter la reconstruction de l’édifice correctionnel à l’entrée du centre-ville.

« Nous sommes une fois de plus devant une aberration du gouvernement libéral qui laisse aller un projet qui ne reçoit aucune acceptabilité sociale. Je salue d’ailleurs la persévérance du maire Bourcier qui reçoit des appuis de partout dans la région et même au Québec », a fait savoir le député Pierre Paul-Hus, député conservateur à Ottawa.

« Je remercie M. Paul-Hus pour son écoute et son soutien dans ce dossier. Il va sans dire que le réaménagement de ce centre correctionnel, en plein centre-ville, serait une grave erreur que nous aurions à subir pour des décennies. L’appui de M. Paul-Hus, et par conséquent de l’opposition officielle à Ottawa, nous permettra de nous faire entendre encore plus fort afin d’amener le gouvernement fédéral à choisir un autre emplacement. Cet appui s’ajoute à celui du député de Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin, du député de Saint-Jérôme, Youri Chassin, des maires de la MRC de La Rivière-du-Nord, de la Table des huit préfets des Laurentides, de la Chambre de commerce du Saint-Jérôme métropolitain, de la Fondation Rues Principales, de l’Union des municipalités du Québec, sans compter celui des citoyennes et citoyens de Saint-Jérôme qui militent contre la reconstruction de cet établissement en plein cœur de notre quartier des Arts et du Savoir », a commenté le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *