(Photo : Alexane Taillon-Thiffeault)
|

Diminution du budget en itinérance pour le CISSS des Laurentides

Par Marie-Catherine Goudreau

Lors du dernier appel de projets pour les programmes de financement en itinérance du CISSS des Laurentides, les projets présentés et les montants demandés « dépassaient largement les sommes disponibles », explique par courriel Juliette Lacasse, conseillère en communication au CISSS des Laurentides. Plus de 11 M$ ont été demandés alors que 3,8 M$ étaient disponibles.

Le financement des projets en itinérance découle du programme Vers un Chez soi, un programme du gouvernement fédéral, et du Plan d’Action interministériel en itinérance, un programme provincial. Le CISSS des Laurentides est responsable de coordonner la mise en place de ces programmes et est donc tributaire des sommes disponibles. L’appel de projets était lancé en février pour des projets débutant le 1er avril 2024.

Critères de sélection

« Les sommes dont nous disposons étant limitées, des critères de sélection des projets ont été définis et annoncés », mentionne Mme Lacasse. Ainsi, les projets devaient appliquer « les meilleures pratiques en itinérance, répondre aux besoins de la communauté et être viables ». Les projets déployés devaient répondre le mieux possible aux besoins des personnes en situation d’itinérance ou à risque de le devenir.

« Malheureusement, les projets présentés dans le cadre de ces appels de projets par La Croisée des Laurentides ainsi que les défis rencontrés par l’organisme ne répondaient pas à ces critères. Le financement reçut par l’organisme de la part du CISSS des Laurentides, pour les précédents projets, se termine donc le 31 mars 2024 », souligne Mme Lacasse.

Le Book humanitaire à Saint-Jérôme devra également cesser les activités de son unité mobile, en raison de l’arrêt du financement du CISSS des Laurentides, rapportait la salle des nouvelles de CIME, lundi 18 mars. 

Accompagner les personnes

Le CISSS mentionne que le programme ESPOIR (l’Équipe de Suivi de Proximité Offrant de l’Intervention en Réinsertion) « veillera, à court terme et en collaboration avec les partenaires du milieu, à l’accompagnement des personnes ayant besoin ». « Différentes solutions adaptées à leur besoin pourront être proposées aux usagers des organismes. »

Une quinzaine de ressources offrent une gamme de services en itinérance dans la région des Laurentides, ajoute la porte-parole du CISSS.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *