| Par Rédaction

Responsable et Solidaire

Crise du coronavirus :
Édito de la rédaction

Responsable et solidaire, c’est la voie aujourd’hui que proposent les journaux Accès et le Nord. Plus que proposer, c’est la voie qu’ils s’engagent à prendre.

 

Oui l’urgence sanitaire du coronavirus prend de l’ampleur de jour en jour. Partout à travers le monde, les autorités prennent des mesures exceptionnelles. Ici, au Québec, le premier ministre Legault a décrété l’état d’urgence sanitaire, puis ordonné la fermeture de nombreux lieux, comme les bars, les cinémas, les piscines et les bibliothèques, stations de ski, salles d’entrainements, etc. Il recommande aussi aux restaurants de réduire leur capacité de moitié. Des mesures ont été mises en place plus tôt pour protéger les personnes âgées. François Legault demande aux personnes de 70 ans et plus d’éviter de sortir. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, vient de fermer les frontières.

Mais au-delà de cette responsabilité face au virus, que faire localement pour faire face à une crise économique ? C’est l’occasion ou jamais d’être créatif, de se serrer les coudes, de se repenser localement. Cette crise du coronavirus est une occasion de démontrer notre solidarité. D’abord, envers ceux qui tentent de maitriser cette crise de santé publique, les personnes infectées, mais aussi envers tous ces entrepreneurs qui doivent fermer leurs commerces, leurs salles de spectacles, cinémas pour n’en nommer que quelques-uns.  Se repenser, c’est développer d’autres façons de faire, des services de livraison, par exemple, privilégier nos petits commerçants. Ce ne sera pas facile, mais rien n’est impossible lorsqu’on se soutient mutuellement.

Pour finir, responsable et solidaire, c’est avant tout respecter les mesures prises par le gouvernement notamment en matière d’hygiène. C’est ne pas croire que nous sommes immortels. C’est avoir cette certitude qu’ensemble, nous pouvons nous en sortir.

L’équipe de rédaction

 

Covid-19 : Consignes sanitaires

 

Pour les citoyens de retour de voyage

Un isolement volontaire de 14 jours est recommandé à toutes les personnes qui reviennent de l’étranger le 12 mars 2020 ou à une date ultérieure. Ces personnes doivent faire preuve de vigilance et surveiller leurs symptômes.

  • Restez à la maison.
  • N’allez pas à l’école, au travail, au CPE ou à la garderie, ni dans aucun endroit public.
  • N’empruntez pas les transports publics.
  • Reportez tout rendez-vous médical non urgent.
  • N’accueillez pas de visiteurs à la maison.

Appelez au 1 877 644-4545 si vous avez de la toux ou de la fièvre

  • Attendez qu’une infirmière vous réponde.
  • Ne vous présentez pas dans une clinique médicale sans avoir reçu au préalable un rendez-vous.
  • Rendez-vous à l’urgence seulement si vous avez des difficultés respiratoires.
  • Avant de vous rendre à l’urgence, contactez le 1 877 644-4545 si votre condition le permet, en indiquant que vous êtes un voyageur de retour depuis moins de 14 jours. On vous dira comment y aller et quelles précautions prendre (port de masque, utilisation de transport personnel ou d’une ambulance, etc.). De plus, l’hôpital sera avisé de votre arrivée.

Pour tout le monde

  • Lavez-vous les mains souvent à l’eau tiède courante et au savon pendant au moins 20 secondes.
  • Utilisez un désinfectant à base d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon.
  • Observez les règles d’hygiène lorsque vous toussez ou éternuez : Couvrez-vous la bouche et le nez avec votre bras afin de réduire la propagation des germes; Si vous utilisez un mouchoir en papier, jetez-le dès que possible et lavez-vous les mains par la suite.
  • Si vous êtes malade, évitez le contact avec les personnes plus vulnérables, dont les personnes âgées et les personnes ayant une maladie chronique. Par exemple, évitez de rendre visite aux personnes hospitalisées, aux personnes hébergées dans les centres d’hébergement de soins de longue durée ou dans les résidences privées.
  • Éviter le contact direct pour les salutations, comme les poignées de main, et privilégier l’usage de pratiques alternatives.
    Source : www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/#c46333

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août