(Photo : France Poirier )
Les jeunes du Chœur de l’Académie Lafontaine ont agrémenté l’événement.
|

75e anniversaire du drapeau du Québec : On célèbre dans les Laurentides

Par France Poirier

Le 21 janvier dernier, jour du 75e anniversaire du drapeau du Québec, la Société nationale des Québécoises et des Québécois, région des Laurentides (SNQL), a souligné l’évènement au Théâtre Gilles-Vigneault.

En présence des députés, fédéral et provincial, de maires et de représentants de différents organismes dont la Ville de Saint-Jérôme, Culture Laurentides, Histoire et Archives Laurentides, le Cégep de Saint-Jérôme, le Mouvement national des québécois, les Sentiers Magnus Poirier, ainsi que certaines personnalités retraitées reconnues telles Loyola Leroux et Charles Michaud, on a  célébré la fierté québécoise.

Les célébrations ont débuté à la Mezzanine du Théâtre Gilles-Vigneault. « La SNQL et ses collaborateurs voulaient mettre l’emphase sur ce qui nous rassemble tous, c’est-à-dire nos valeurs identitaires d’hier et celles d’aujourd’hui, grâce au talent des gens d’ici », a souligné Annie Reddy, directrice de la SNQL.

L’événement était animé par John Tittel, président de la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Jérôme métropolitain (CCISJM) et Michael DPillz, rappeur.  Le maire de Saint-Jérôme Marc Bourcier, les députés Rhéal Fortin et Youri Chassin, et les présidents du Mouvement national des Québécois et de la SNQL, messieurs Frédéric Lapointe et Vincent Lemay-Thivierge, ont tour à tour rendu un hommage au drapeau.

Les jeunes du Choeur de l’Académie Lafontaine, sous la direction de David Leblanc, ont su raviver la fierté nationale en reprenant des chansons québécoises. D’entendre les jeunes choristes interpréter à l’unisson Si on chantait ensemble et C’est dans les chansons, du regretté Jean Lapointe avait une saveur des plus symbolique. Charles Michaud, journaliste bien connu a présenté son épilogue sur le Québécois d’aujourd’hui tout en réflexion et en humour.

Un projet social

Profitant de cet anniversaire bien particulier, la SNQL veut raviver la fierté nationale. « Considérant les enjeux actuels reliés à la langue et à la culture, nous sommes fiers de présenter un nouveau projet social avec notre comité intersectoriel. Nous souhaitons ériger un monument, le monument de la fierté. Ainsi, nos artistes de la région, nos hommes et femmes de lettres seront interpellés dans un projet à trois volets. Ainsi, une sculpture monumentale sera créée, puis installée au cœur de la ville de Saint-Jérôme. Puis, nous souhaitons trouver une phrase phare qui représentera l’engagement de tous les amoureuses et amoureux du Québec et de la région des Laurentides. Cinq valeurs représenteront ce projet : le respect de notre culture, l’engagement, le pouvoir d’agir, la valorisation et la fierté. Ce projet fera l’objet d’un lancement majeur au printemps 2023 », a expliqué Annie Reddy.

Membres du comité

Le comité sectoriel est composé de

  • Mélanie Gosselin, Culture Laurentides
  • Nadine Le Gal, Cégep de Saint-Jérôme
  • Thérèse David, Mouvement national des Québécoises et Québécois
  • Youri Chassin, député de Saint-Jérôme
  • Rhéal Fortin, député de Rivière-du-Nord
  • Loyola Leroux, professeur de philosophie retraité
  • Charles Michaud, journaliste
  • André Marion, Ville de Saint-Jérôme
  • Sylvain Pagé, Ville de Saint-Jérôme
  • Henri Prévost, Histoire et Archives Laurentides
  • John Tittel, CCISJM

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.