Accident de la route : L’art pour faire réfléchir

Photo de France Poirier
Par France Poirier
Accident de la route : L’art pour faire réfléchir
Éric Rado propose une réflexion dans ses œuvres.

Les Services aux étudiants de l’UQO, Campus de Saint-Jérôme ont décidé de présenter à l’espace L’antithèse une toile pour sensibiliser les étudiants aux accidents de la route.

Pour cette réflexion, le projet du Centre d’aide aux personnes traumatisées crâniennes et handicapées physiques des Laurentides (CAPTCHPL) a été retenu. « Ce projet d’exposition d’œuvre d’art vise à rejoindre les jeunes dans leur milieu et à modifier leurs comportements à risques. Nous avons choisi un public ciblé en s’installant à l’université. Par ailleurs, nous nous adressons à des étudiants en travail social et en psychoédu-cation qui sont sensibles à la cause », explique Pascale Cléroux du CAPTCHPL.

Un artiste victime d’un accident de la route

Cette première toile, installée au cœur de L’antithèse, a été créée par l’artiste Éric Rado. « J’ai été victime d’un délit de fuite alors que je marchais en bordure de la route. J’ai été abandonné dans un fossé et retrouvé le lendemain matin dans un coma ». Il a subi un traumatisme crânien et deux amputations à la suite de cet accident alors que le conducteur a pris la fuite.

M. Rado est détenteur d’une formation en arts et il souhaitait utiliser la peinture pour exprimer sa réalité, pas toujours facile, qu’il vit au quotidien. « Je participe au projet du CAPTCHPL parce que je veux représenter une personne blessée qui réussit à se relever et qui devient plus forte. » Cette toile représente son cheminement qui l’a mené à sa reconstruction à la suite de l’accident qui a changé sa vie à jamais.

« Aujourd’hui, je trouve la vie belle puisque je pratique l’art à temps plein. J’ai compris comment la vie pouvait être si précieuse, mais je ne souhaite à personne de connaître mes épreuves. »

C’est une première collaboration entre les Services aux étudiants de l’UQO et le CAPTCHPL. Cette association pourrait bien se poursuivre puisque les futurs professionnels en travail social et en psychoéducation côtoieront la clientèle de l’organisme dans le cadre de leur travail.

Des chiffres éloquents

Selon les plus récentes statistiques rendues publiques par la Sûreté du Québec, le nombre d’accidents mortels sur les routes de l’Outaouais et des Laurentides a bondi l’an dernier. En 2019, pas moins de 40 accidents mortels sont survenus sur les autoroutes et routes patrouillées par la Sûreté du Québec dans ces deux régions. Il s’agit d’une augmentation de 60 % par rap-port à l’année précédente, puisque 24 accidents ont coûté la vie à des automobilistes ou leurs passagers en 2018.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de