À la découverte de l’escalade de glace

Par Marie-Catherine Goudreau
À la découverte de l’escalade de glace
Le Parc d’escalade et de randonnée de la Montagne d’Argent à La Conception offre des activités autant pour les débutants que pour les plus expérimentés. (Photo : Ghislain Allard)

Les Laurentides regorgent de parois rocheuses, au grand bonheur des grimpeurs à la recherche de hauteur et de sensations fortes. Mais l’hiver, pour les plus aventureux, il y a aussi l’escalade de glace.

Membre fondateur et président du Club des Montagnards Laurentiens, Ghislain Allard est impliqué dans le milieu de l’escalade depuis longtemps. Ce club est affilié à la Fédération québécoise de montagne et d’escalade (FQME) et agit à titre d’œil local. La région est très populaire pour l’escalade de roches, mais un peu moins pour la glace. Toutefois, selon Ghislain, « il y a assez de glace pour avoir beaucoup de plaisir ! »

Photo : Christian d’Auteuil

On compte plus d’une dizaine d’endroits dans les Laurentides pour pratiquer le sport, allant des falaises de la Réserve naturelle Alfred-Kelly à Prévost, au Parc d’escalade et de randonnée de la Montagne d’Argent à La Conception, en passant par la paroi du Mont-Larose à Weir, et celle de Julien Labedan au Lac-Supérieur. Il est important de bien s’in-former avant de se rendre sur ces sites puisque les conditions d’accès varient pour chacun. Pour certains de ces lieux,
il faut être membre de la FQME pour y accéder.

L’escalade de glace se fait sur des parois naturelles qui n’ont pas à être aménagées : « L’ancrage se fait sur la glace ou sur les arbres. Les gens sont plus autonomes. Ils apportent leur propre équipement, ce qui diminue l’ouvrage pour nous », explique le président. Le rôle du club est donc de s’assurer de la sécurité des lieux, maintenir une propreté dans les sentiers, gérer les ententes d’accès sur certains terrains privés, etc.

Club des Montagnards Laurentiens

Depuis février 2009, ce club rassemble les grimpeurs des Laurentides. Ils ont comme mission d’informer les grimpeurs des évènements et des enjeux dans la région, s’assurer d’une gestion locale et ouverte des sites d’escalade, favoriser un développement sécuritaire des sites tout en respectant l’environnement et les propriétaires.

Pour devenir membre, il faut cocher la case Club des Montagnards Laurentiens lors de son inscription ou lors du renouvellement de sa carte de membre de FQME. Un coût de 5$ est nécessaire.

Fonctionnement

Pour pratiquer cette activité, l’eau doit couler sur les falaises. Même un petit ruissellement en été peut devenir une grosse paroi de glace, ce qui est impressionnant. Cette accumulation peut même former jusqu’à 2 mètres de glace. « Souvent les endroits où on ne peut pas grimper sur les falaises deviennent de beaux endroits pour l’escalade de glace. Par exemple, le parc des Falaises à Prévost est bien reconnu pour l’escalade de glace, mais en été les falaises ne sont pas idéales. »

Conditions

L’escalade de glace dépend de la météo et des milieux naturels. Cette année, les températures particulières du mois de janvier font en sorte que la glace gèle moins et cela affecte les activités. « Ces jours-ci, il fait plus chaud, donc ça peut devenir plus dangereux. Par contre, s’il fait trop froid, la glace sera cassante. Les belles conditions pour pratiquer se situent alentour de -10°C. » Pour laisser le temps à la glace de geler, il est nécessaire d’avoir des journées consécutives de froid.

Photo : Ghislain Allard

Attitude montagne, entreprise située à Saint-Adolphe-d’Howard, a la chance d’avoir leur paroi personnelle. Afin de pouvoir être en opération tout l’hiver, ils ont aménagé un système d’englacement sur leur paroi afin de s’assurer d’avoir de la glace durant toute la saison. « Nous avions besoin d’un tel système puisque nous sommes une compagnie de formation. Ainsi, même si nous n’avons pas de belles températures, nous sommes assurés d’avoir de belles conditions pour grimper. Il s’agit en fait d’un système de pompes qui amène l’eau d’un ruisseau à proximité pour envoyer un jet d’eau et la faire couler », explique le propriétaire, Dominic Asselin.

Formation

Selon Ghislain Allard, on ne peut pas se lancer dans l’escalade de glace sans avoir eu une certaine formation au préalable. Il y a un aspect sécuritaire qui s’ajoute avec la glace. Il est important de bien connaitre et identifier les bonnes conditions. « C’est une activité sécuritaire, mais il reste que c’est plus dangereux que l’escalade de roche. On frappe quand même avec un marteau sur de la glace ! C’est donc moins prévisible que la roche. » À ce sujet, il est important de bien connaitre la qualité de la glace : plus elle est épaisse, plus on peut avoir confiance, et moins elle est aérée (glace bleu), mieux c’est. « Souvent, les gens vont apprendre ça dans les cours d’escalade : comment choisir à quel endroit aller et à quel moment », ajoute M. Allard.

Pour s’initier, La Liberté Nord Sud à La Conception offre des cours pour ceux qui aimeraient essayer le sport. On y découvre donc l’escalade, le matériel, les techniques d’assurage, la grimpe en moulinet, etc. Attitude montagne se concentre davantage sur les formations et les cours pour devenir des grimpeurs et alpinistes autonomes, ou encore des moniteurs et guides.

Attitude Montagne

Que ce soit pour les pratiquants ou les professionnels, le complexe propose une pratique de tous les sports et activités en montagne et d’escalade. Attitude montagne gère 6 hectares de terrain de la couronne dédié à l’escalade, autant de glace que rocher, et à l’alpinisme.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments