60 équipes se disputeront les honneurs du 47e tournoi PEE-WEE

Par Luc Robert
60 équipes se disputeront les honneurs du 47e tournoi PEE-WEE
Les Lions pee-wee AA feront les frais de l’ouverture officielle du 47e tournoi pee-wee, le 19 novembre. (Photo : Luc Robert)

C’est sous le thème « Qu’est-ce qu’on attend pour commencer ! » que se mettra en branle la 47e édition du tournoi pee-wee (M13) de Saint-Jérôme, du 18 au 28 novembre prochains, à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord.

Chaque formation sera assurée de disputer trois parties. Les Lions AA feront les frais de la partie d’ouverture officielle, le vendredi 19 novembre à 19h, alors qu’ils se mesureront aux Grizzlys de Mascouche.

La compétition se déroulera sous le format d’un tournoi à la ronde, lors des joutes préliminaires. Les formations seront réparties comme suit : 12 équipes dans le AA, 8 dans le BB, 12 dans le A, 16 dans le B et 12 dans la catégorie C.

« C’est ma dernière apparition publique comme présidente du CA de la Régie RDN. Le tournoi pee-wee fait la promotion de la persévérance, une belle valeur pour les jeunes dans notre société. Serez-vous nos étoiles du tournoi ? » a questionné à deux occasions Mme Louise Gallant, avant que les Lions pee-wee AA répondent en coeur par un « oui » bien nourri.

Pour le nouveau maire jérômien, Marc Bourcier, la réputation de la compétition l’a précédée. « On me dit qu’au 5 octobre, ils avaient seulement 5 formations inscrites. C’est dire que 55 autres se sont ajoutées depuis. C’est le signe d’une compétition courue, d’une belle tradition qui se poursuit. Mes jeunes ont déjà remporté une édition, alors que j’étais entraîneur, avec deux gardiennes de but de surcroît », s’est-il souvenu.

Bianca Robichaud (présidente), Ti-Wee, et Gaétan Legault (président d’honneur) attendent la population au 47e tournoi pee-wee de Saint-Jérôme.

Présidente pendant 2 ans!

Reconnue pour ses talents de photographe et son implication exemplaire pour les jeunes, Bianca Robichaud occupe la présidence de la 47e édition.

« Quand j’ai accepté ce titre, je n’avais pas prévu le tenir pendant deux ans (rires). La COVID a annulé notre édition 2020, alors que nous étions fins prêts. On veut encore faire partager des beaux moments aux jeunes hockeyeurs. Notre groupe de bénévoles est toujours aussi engagé », a-telle lancé.

« En fait, on a continué l’organisation que nous avions mise en place l’an dernier. C’est formidable pour les jeunes que les gens et les commanditaires embarquent après ce que nous avons tous vécu comme confinement. On possède un des plus beaux tournois au Québec. On a même des équipes de la Beauce, de l’Outaouais et de Charlevoix qui viennent participer », a ajouté Mme Robichaud.

Valeureux guerrier

À la présidence d’honneur, l’ancien hockeyeur Gaétan Legault a répondu à l’appel, lui qui oeuvre dans le giron du tournoi pee-wee depuis le début des années 2000. « J’ai été président à une occasion et c’est toujours une passion de m’impliquer à nouveau au tournoi. Les gens du comité organisateur n’ont plus d’enfants dans la compétition, mais ils se dévouent encore au bien des jeunes, année après année, dont les surplus du tournoi sont remis au hockey mineur. »

L’ancien joueur des Rangers de Drummondville et des Alouettes de Saint- Jérôme, qui a ensuite connu deux saisons professionnelles avec les Admirals de Milwaukee (ex-Ligue internationale), a eu le bonheur d’évoluer avec le grand-père de Cole Cauffield, du Canadien (Rocket). « J’ai en effet côtoyé Wayne, de 1975 à 1977. Il était un marqueur de 20 buts. J’étais jeune et lui dans la trentaine (33 ans, selon les registres de HockeyDB). J’ai toujours été impliqué au hockey depuis ma jeunesse », a-t-il témoigné.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments