50e de Baron-Soucy : Une entreprise qui soutient le hockey local depuis belle lurette

Par Luc Robert
50e de Baron-Soucy : Une entreprise qui soutient le hockey local depuis belle lurette
Lors d’un match commémorant le 50e anniversaire de Soucy Baron. On reconnaît Nicholas Patry-Gingras, des Flammes de Gatineau, Pierre Provencher, d.-g. de l’usine de Soucy Baron, Puma, le conseiller Éric Bak, le maire Stéphane Maher et le capitaine des Panthères, Justin Paré. (Photo : Raynald Morand)

Publiquement reconnue pour sa production des rondelles officielles de la Ligue nationale de hockey, l’entreprise jérômienne Soucy Baron contribue aux succès des Panthères junior AAA et au hockey mineur.

 

Les amateurs se souviendront de la promotion de 2015, «Saint-Jérôme, la ville des buts», alors qu’une enseigne a été dévoilée conjointement par Soucy Baron, la ville de Saint-Jérôme et Budweiser. Elle trône devant l’aréna Melançon (IRS). Pas moins de 1500 rondelles composent cette affiche.

«La production de rondelles et notre aide au hockey mineur représentent une infime partie de notre implication locale. Il nous fait plaisir, chaque année, de donner des rondelles au hockey mineur et aux Panthères. Nous nous impliquons dans d’autres causes, comme les paniers de Noël du club optimiste, avec 60 personnes sur place, ainsi que la Fondation de l’hôpital de Saint-Jérôme, dont 70 de nos membres participeront à l’événement Courir à votre santé, le 2 juin prochain», a énuméré M. Pierre Provencher, directeur-général de l’usine jérômienne.

De nos jours, la firme participe à un projet du circuit Bettman, afin de développer le montage de rondelles intelligentes à puces, qui contiendront notamment du polymère.

Double honneur

En plus de célébrer son 50e anniversaire, Soucy Baron vient de remporter le prix de «la Part du Lion», lors du dernier gala Zénith, tenu à l’Académie Lafontaine. Cet événement souligne l’excellence des entrepreneurs locaux.

«Nous voulons toujours maintenir notre degré d’excellence, faire honneur au propriétaire de l’entreprise, M. Gilles Soucy, qui est basé au siège social de Drummondville. Soucy Baron représente un succès collectif. Que ce soit au Québec, ou à notre usine de Shanghaï. L’honneur se reflète sur nos 175 employés de Saint-Jérôme», a-t-il ajouté.

Composantes sur mesure

Si l’usine jérômienne ne présente rien à vendre aux commerçants de la place, son équipe d’ingénieurs et de techniciens fournit des composantes sur mesure à des firmes de renommée mondiale.

«Que ce soit pour des supports de moteurs, des boyaux d’admission d’air ou autre, nous fournissons des pièces de caoutchouc pour BRP, Polaris, Harley Davidson, pour leurs VTT, motomarines, motocyclettes et autres véhicules récréatifs. Nous fabriquons aussi des masques pour les pompiers, des semelles spéciales», a repris celui qui œuvre au sein de Soucy Baron depuis 13 ans.

«Nous produisons également des pièces pour la réduction ou l’absorption de vibrations, nos ingénieurs se démarquent. Souvent, le client sait ce qu’il veut, mais il n’a pas d’idée comment confectionner la pièce qui l’aidera. C’est là que nous la développons sur mesure».

Sécurité et renouvellement

Soucy Baron soutient sa main d’œuvre, tant au niveau de la mise à jour des connaissances, qu’au chapitre de la sécurité dans les lieux de travail.

«Juste dans le domaine des moteurs, les évolutions n’ont jamais arrêté depuis 10 ans. Au niveau des pièces, nous suivons aussi la cadence, par le perfectionnement du personnel. Quant à la sécurité, elle est omniprésente à l’intérieur de nos murs. Nous venons de réussir une séquence de 478 jours sans incident à nos employés».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de