Au fil des rounds – l’actualité de la boxe

Le blogue de Richard Cloutier : www.monsieurboxerichardcloutier.com


Publié le 13 mars 2017

David Lemieux a passé un violent KO à Curtis Sanders, samedi, à Verona, dans l’État de New York.

©Photo: gracieuseté-Vincent Ethier © 2017

Billet 140, semaine du 13 mars 2017.

David Lemieux (37-3-0) a terrassé le New-Yorkais Curtis Stevens (29-6-0) avant la fin du troisième round, samedi à Verona, dans l'État de New York. L’ancien champion du monde IBF chez les moyens s’est par le fait même emparé des titres WBC Continental des Amériques et WBO intercontinental. Frappé par un crochet de la gauche, Stevens est demeuré inconscient plusieurs minutes. Une fois qu’il eut repris ses sens, il a quitté le ring sur une civière afin d’être dirigé à l’hôpital par mesure préventive. Dimanche matin, il a signalé bien se porter par l’entremise des réseaux sociaux.

« Ce n’est que le début », a dit Camille Estephan, président de la firme Eye of the Tiger Management, après le combat. Compte tenu de cette victoire sans équivoque de Lemieux, acquise en direct sur le puissant réseau américain HBO et qui est d’office en première ligne pour le titre de K-O de l’année, les options sont effectivement plus radieuses que jamais. Un duel contre Canelo Alvarez est l’une des options qui devient notamment fort crédible. Selon le 98.5 Sports, David Lemieux pourrait d’abord être « impliqué dans un duel en sous-carte du gala mettant en vedette l'excellent boxeur mexicain Saùl «Canelo» Alvarez, qui se mesurera à son compatriote Julio Cesar Chavez, le 6 mai, à Las Vegas ». La présence des deux pugilistes sur la même carte mettrait ainsi la table à un affrontement entre eux.

Plus tôt dans la soirée, le Montréalais Yves Ulysse Jr (13-0-0) a défait de manière très convaincante l’espoir Américain Zachary Ochoa (16-1-0). Le coin d’Ochoa a mis un terme au duel à la fin du septième round. Yves Ulysse Jr a mis la main sur la couronne NABF junior des super-légers.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

Le champion du monde WBC des mi-lourds, Adonis Stevenson (28-1-0), affronterait l’Américain Sean Monaghan (28-0-0) le 28 avril au Nassau Coliseum de Long Island, selon ce que rapporte TVA Sports, qui évoquait une entente imminente il y a quelques jours. Monaghan, de Long Beach dans l’État de New York, est titulaire des couronnes NABO et WBC Continental des Amériques chez les mi-lourds. Un duel devant opposer Monaghan à Jean Pascal a brièvement été évoqué au début de l’année. Pour sa part, Adonis Stevenson, dont le plus récent combat remonte à juillet 2016, avait été pressentit pour affronter le favori local Joe Smith jr (23-1-0), tombeur de Bernard Hopkins et Andrzej Fonfara en 2016. Toutefois, les négociations entre les deux clans n’ont vraisemblablement pas aboutis. 

Puisqu’il est question de Jean Pascal, celui-ci serait sur le point de fournir des détails concernant son avenir, selon ce qu’il a laissé entendre à des journalistes, samedi, alors qu’il était présent à Verona afin d’assister au combat Lemieux-Stevens. « Jean Pascal avait fait la route pour assister à la soirée de boxe. Il affirme qu'il procédera cette semaine à des annonces pour la suite de sa carrière », a notamment mentionné le RDS.ca.

Le montréalais d’adoption Artur Beterbiev (#2 IBF – 11-0-0) devra se trouver un nouvel adversaire alors que la présentation du combat éliminatoire au titre IBF des mi-lourds visant à désigner un aspirant obligatoire au champion, l’Américain Andre Ward (31-0-0), qui devait l’opposer à Sullivan Barrera (#7 IBF – 18-1-0) le 21 avril à Miami, en Floride, a avorté plus tôt cette semaine. « Sullivan Barrera n’a jamais signé son contrat et n’a jamais voulu affronter Beterbiev malgré ses prétentions publiques. Peu importe les raisons qu’il pourra évoquer, la vérité c’est qu’il avait peur de Beterbiev! », a déclaré le président de GYM, Yvon Michel. Le 2 février dernier, GYM avait gagné l’appel d’offre décrétée par l’IBF en misant la somme de 201 000$ US$, contre 181 000$ US$ pour Main Events, le promoteur de l’Américain d’origine cubaine Sullivan Barrera. « Nous sommes très déçus de la tournure des événements et Artur également, a ajouté Yvon Michel. Artur poursuit son entraînement, on va demander à l’IBF de le qualifier aspirant obligatoire et on va attendre leur décision. Il est prêt à affronter n’importe quel mi-lourd au monde! » Avant que Barrera accepter le combat contre Beterbiev, rappelons qu’une longue liste d’adversaires potentiels a refusé d’affronter le Montréalais d’adoption. En effet, le Russe Sergey Kovalev (#3 IBF – 30-1-1), le Suédois Erik Skoglund (#4 IBF – 26-0-0), l’Américain Sean Monaghan (#5 IBF – 28-0-0) et l’Allemand Enrico Koelling (#6 IBF – 22-1-0) ont tour à tour préféré passer leur tour lorsque contactés pour ce duel éliminatoire.

Tel que mentionné dans ma précédente chronique, le Montréalais Schiller Hyppolite (21-2-0) affrontera le Britannique Callum Johnson (16-0-0) le 15 avril à Glasgow, en Écosse, pour le titre du Commonwealth des mi-lourds. Le duel est maintenant inscrit sur Boxrec.com. Hyppolite a détenu la couronne WBC International des mi-lourds en 2014. Lors de son plus récent duel en novembre 2016, il a été arrêté par Avni Yildirim (13-0-0) en Allemagne alors qu’ils se disputaient la ceinture WBC International Argent des super-moyens.

Le gaucher de Saint-Hyacinthe Mick Gadbois (14-1-3) sera finalement de retour sur le ring. « J’attends toujours la confirmation de mon adversaire, mais je boxe le 30 mars », a-t-il confirmé dans un échange de courriels. Gadbois devrait figurer sur la carte qui sera présentée par le GYM au Casino de Montréal. Lors de son plus récent duel, le 4 décembre 2015, il s’est incliné par décision unanime des juges devant Jesus Kirundi Kakonge (21-10-0). À noter qu’au deuxième round de ce combat, Gadbois a subi une déchirure du coude.

Plusieurs autres boxeurs locaux seront en action au cours des prochaines semaines. C’est notamment le cas du poids léger Kimmy St-Pierre (1-3-0), de Saint-Éphrem, qui affrontera Namah Daghir (1-1-0) de Hamilton, ce samedi 18 mars au Powerade Centre de Brampton, en Ontario. Le 1er avril, ce sera au tour de Michael Gargouri (0-11-1), de Shawinigan. Il fera face à l’Albertain Louie Grover (0-2-0) lors d’un gala présenté au Deerfoot Inn & Casino, à Calgary. Le poids moyen Patrice Volny (5-0-0) sera pour sa part en action le 20 avril prochain au Danforth Music-Hall de Toronto, lors d’un événement présenté par Lee Baxter Promotions. Il fera face à un adversaire à confirmer. Finalement, l’ancien champion du Québec (2006), Adam Green (13-6-0), sera impliqué dans le principal combat du gala présenté le 29 avril au Saskatoon Prairieland Park, en Saskatchewan. Il fera face au local Paul Bzdel (6-8-1). Green, qui avait accroché ses gants en 2007, est remonté sur le ring en 2015 et 2016, obtenant une victoire et une défaite.

Pour ne rien rater de l’actualité de la boxe au Québec et au Canada, suivez la couverture faite par Richard Cloutier via www.monsieurboxerichardcloutier.com - Journaliste chez TC Media depuis 2011, Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis maintenant 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par l’Association des chroniqueurs de boxe américains (BWAA).