Sections

La Terre du Milieu à la Baie-James


Publié le 1 juin 2017

Verra-t-on éventuellement les nains de la Moria faire pleuvoir de l’or au cœur de la Jamésie ou le magicien Gandalf y chevaucher en compagnie des cavaliers du Rohan? L’équipe d’exploration de Midland ne manque certes pas d’imagination.

©Depositphotos.com / Neftali77

S’il faut en croire l’imagination dont fait preuve son équipe d’exploration, la société junior Exploration Midland pourrait bien un jour s’enorgueillir du titre de Seigneur des Anneaux.

Basée à Montréal, Midland vient d’annoncer la signature d’un partenariat avec Altius Resources, une filiale d’Altius Minerals, une société de redevances minières basée à Saint-John’s à Terre-Neuve. En vertu de cette entente, les sociétés combineront leurs efforts pour générer de nouvelles cibles d’exploration dans la région de la Baie-James où sont localisées la mine Éléonore de Goldcorp et le projet Cheechoo de Ressources Sirios.

Quatre premiers projets d’exploration totalisant 266 claims ont ainsi été définis. Les amateurs de l’œuvre de J.R.R. Tolkien auront d’ailleurs de quoi se réjouir. Est-ce en raison de son nom, alors que Midland peut se traduire par «Terre du Milieu» en français, mais toujours est-il que ces projets se sont vus attribuer par la société junior les noms de Minas Tirith, Isengard, Gondor et Elrond, lesquels évoquent des lieux et des personnages de ce continent imaginaire où se déroule l’action du Seigneur des Anneaux.

Ces quatre projets présentent plusieurs anomalies en or et en éléments traceurs de l’or dans des échantillons de sédiments de lacs, dans des dépôts glaciaires et dans des roches issus de travaux antérieurs réalisées par le gouvernement du Québec et par d’autres sociétés d’exploration.

Les premiers travaux, qui doivent débuter à la fin de juin, consisteront en de la cartographie, de la prospection et de l’échantillonnage de dépôts glaciaires. Midland en assumera la gérance. Un budget de 500 000 $ a été affecté à cet effet.